Bousculade mortelle lors d'un concert — Algérie

Algérie: des morts et des blessés dans une bousculade lors d'un concert du rappeur Soolking

Soolking : une bousculade à l’entrée de son concert à Alger fait 5 morts

Plusieurs personnes sont mortes ou ont été blessées lors d'une bousculade survenue aux entrées d'un stade d'Alger peu avant un concert du rappeur-star algérien Soolking, dont une chanson est dédiée au Hirak, le mouvement de contestation qui agite le pays depuis le 22 février, ont rapporté des médias privés algériens.

Les victimes ont été évacuées au CHU Mustapha d'Alger où de nombreuses familles ont fait le déplacement pour avoir des nouvelles de leurs proches.

Le Parquet d'Alger a annoncé une enquête approfondie destinée à "déterminer les responsabilités et les circonstances de cet accident douloureux".

Non loin, Abderezak, 63 ans, est venu accompagner son ami Rachid Kadri venu récupérer la dépouille de sa fille Chiraz, 19 ans.

L'agence de presse officielle APS, citant le directeur de l'hôpital Mustapha, Abdeslam Bennana, fait de son côté état de trois jeunes femmes et deux jeunes hommes décédés, âgées de 20 à 25 ans.

Organisé par l'Office national des Droits d'auteurs (Onda), organisme public, le concert a commencé 30 minutes plus tard et s'est déroulé normalement pendant plus de quatre heures, selon APS qui affirme qu'il a "drainé plus de 30 000 spectateurs". Selon plusieurs témoins, l'incident se serait déroulé aux alentours de 20 heures, soit une heure avant le début du concert de Soolking, alors que des spectateurs munis de tickets souhaitaient pénétrer dans le stade déjà complet.

"Ca a créé une bousculade", à mesure que l'heure du début du concert approchait, "des gens sont tombés", a-t-il ajouté, précisant que les accès à ce stade construit dans les années 1930 étaient contrôlés par les organisateurs.

C'était le premier concert en Algérie, et l'unique prévu, de Soolking, 29 ans, depuis l'explosion de sa carrière internationale en 2018. La chanson est devenue l'hymne des manifestations massives contre le régime.

Dernières nouvelles