OGC Nice, l'autorité de la concurrence autorise le rachat par INEOS

Jim Ratcliffe nouveau propriétaire de l'OGC Nice

Officiel : le rachat de l'OGC Nice enfin autorisé

Le club Niçois passe donc sous pavillon britannique.

Présidente de l'instance, Isabelle de Silva a indiqué sur son compte Twitter que l'Autorité de la concurrence allait normalement se prononcer d'ici à la fin de la semaine sur le rachat de Nice par le milliardaire anglais Jim Ratcliffe.

"Le 22 juillet 2019, le groupe Ineos a notifié à l'Autorité de la concurrence son projet de prise de contrôle de la SASP Olympique Gymnaste Club de Nice Côte d'Azur, qui gère le club de football OGC Nice".

Si l'Autorité de la concurrence avait déjà accordé il y a quelques jours aux équipe de Jim Ratcliffe, une dérogation leur permettant de recruter en attendant le rachat soit validé, les choses devraient s'accélérer davantage, si celui si venait à se conclure dans cette fin de semaine. Elle devrait intervenir dans le courant de la semaine. Si les Aiglons ont débuté la Ligue 1 de la meilleure manière qu'il soit avec deux victoires en autant de matches, l'entraîneur français dispose d'un effectif très limité et ne pourra pas tenir la saison entière avec aussi peu de joueurs d'expérience. Pour rappel, l'OGC Nice a perdu Allan Saint-Maximin, son meilleur buteur, parti à Newcastle, et ne l'a toujours pas remplacé. La confirmation a été donnée par l'Autorité de la concurrence (ADLC).

Pendant que l'OM est en grande difficulté pour boucler ses renforts cet été sur le marché des transferts, l'OGC Nice s'apprête à frapper très fort. Notamment en enrôlant des joueurs suivis par Marseille.

Dernières nouvelles