La Haute Cour bloque une grève de pilotes de Ryanair — Irlande

Ryanair préavis de grève pour plusieurs dates en septembre en Espagne

Tensions sociales chez Ryanair: la justice britannique rejette la demande de la compagnie et autorise une grève des pilotes au Royaume-Uni

Un avion de Ryanair (illustration). Après avoir remporté la partie auprès de la justice, Ryanair s'est félicité de cette décision en rappelant que ses pilotes étaient "très bien payés ".

Les pilotes membres du syndicat britannique Balpa avaient voté des arrêts de travail jeudi et vendredi, ainsi que du 2 au 4 septembre. Attention toutefois aux mouvements de contestation en Irlande et Grande-Bretagne qui pourraient causer des perturbations plus conséquentes. "La première vague de vols vers et depuis le Royaume-Uni sont partis ce matin comme prévus, avec une ponctualité de 97 % (du fait de délais liés au contrôle aérien) ", a expliqué le groupe.

La compagnie irlandaise bataille pour éviter une nouvelle vague de contestations parmi ses salariés, un an après avoir fait face à des grèves sur les salaires et les conditions de travail qui avaient provoqué d'importantes perturbations et des centaines d'annulations de vols.

Le syndicat irlandais avait lancé cet arrêt de travail des pilotes pour protester contre leurs conditions salariales, jugées insuffisantes. "Les pilotes de Ryanair veulent juste que l'entreprise change et offre à son personnel les droits sociaux appliqués dans de nombreuses autres compagnies aériennes ", a ajouté Brian Strutton, le secrétaire général de Balpa.

Concernant la grève prévue demain et vendredi par les pilotes irlandais, elle a été bloquée ce jour par la Haute Cour de Dublin au motif que la médiation entre direction et pilotes devait d'abord aller à son terme. Un tribunal de Dublin a en revanche bloqué le mouvement des pilotes en Irlande, au motif que les négociations n'avaient pas été menées jusqu'au bout. La compagnie aérienne est dans le même temps confrontée depuis mercredi et à une grève de cinq jours, observée par le personnel de cabine au Portugal, même si ce débrayage n'a entraîné que de légers retards après la mise en place d'un service minimal décrété par le gouvernement portugais.

Par ailleurs une autre grève de dix jours se profile en Espagne, où le personnel de cabine de Ryanair compte protester contre des fermetures prévues de bases aéroportuaires dans ce pays.

Dernières nouvelles