Palmarès des hôpitaux 2019: un hôpital de Nouvelle-Aquitaine en tête

Le détenu a tenté de s'enfuir par les sous-plafonds des urgences

Le détenu a tenté de s'enfuir par les sous-plafonds des urgences

Comme chaque année, l'hebdomadaire Le Point a publié mercredi 21 août les résultats de son palmarès des hôpitaux et cliniques. Au total, 1 400 hôpitaux et cliniques ont été investigués à travers 79 disciplines médicales et chirurgicales. Le lauréat de ce cru 2019 est le CHU de Bordeaux, qui arrive en tête du classement des hôpitaux du secteur public alors qu'il était deuxième l'an dernier. Il est suivi du CHU de Lille et de celui de Toulouse.

Le centre hospitalier de la Timone à Marseille, celui de la Pitié-Salpêtrière à Paris ou encore le CHU Pontchaillou à Rennes... Dans son dossier, Le Point décline toute une série de classements spécifiques de prise en charge couvrant un large éventail de soins (infarctus du myocarde, chirurgie du dos, de l'obésité, AVC, cancer du sein, audition, dépression, schizophrénie, etc.). Parmi les nouveautés cette année, douze activités, dont les troubles du sommeil à tout âge, la chirurgie des testicules, des cancers de l'enfant et de l'ado (rein, os, cerveau, leucémies aiguës, lymphomes), ou encore l'épilepsie.

Dans un article complémentaire consultable gratuitement en ligne, l'hebdomadaire détaille sa méthodologie pour l'obtention de son palmarès.

D'autres sources ont également été utilisées, comme le Programme médicalisé des systèmes d'information, une base de données qui contient les dossiers médicaux anonymisés de millions de patients hospitalisée en 2017. Le Point relève également une efficacité particulière pour la rhumatologie (5e sur 583), la chirurgie maxillo-faciale (7e sur 493) et celle de la cheville (4e sur 391).

Juste après elle, l'établissement Santé Atlantique de Saint-Herblain proche de Nantes et le centre hospitalier de Saint-Grégoire dans la banlieue rennaise qui a longtemps été première du classement.

Dernières nouvelles