FMI: les tarifs douaniers ont un impact négatif

Gita Gopinath en gros plan

Le FMI alerte sur l’impact négatif de la guerre commerciale

L'économie mondiale peut-elle être ébranlée par la seule guerre commerciale qui oppose les Etats-Unis à la Chine?

"Des tarifs douaniers bilatéraux plus élevés ont peu de chances d'arriver à réduire les déséquilibres commerciaux, parce que pour l'essentiel ils détournent les échanges vers d'autres pays", écrivent Gita Gopinath et MM.

"Mais devant la montée réelle des tensions, l'économiste en chef du FMI, Gita Gopinath, a fait un constat alarmant: "l'augmentation des tarifs douanier n'aura pour conséquence que de " miner la confiance des entreprises et l'investissement " et de " désorganiser les chaînes d'approvisionnement, tout en augmentant les coûts pour les producteurs et les consommateurs ".

L'Administration américaine a reporté au 15 décembre l'entrée en vigueur de droits de douane supplémentaires de 10 % sur des biens de grande consommation importés de Chine. Ce qui effacerait les réductions d'impôts accordées par Donald Trump en 2017.

La politique monétaire, ensuite, quand Donald Trump pousse du coude la Réserve fédérale - qui pour lui a augmenté ses taux " trop vite " et " trop souvent " - et répète par tweets qu'il faut affaiblir le dollar pour rendre les produits américains plus compétitifs.

Les stratégies pour affaiblir la devise d'un pays "sont difficiles à mettre en oeuvre et s'avèrent selon toute probabilité inefficaces", soulignent les économistes du Fonds, ajoutant, pour bien enfoncer le clou, que presser la Banque centrale de baisser les taux ne permettra pas non plus d'arriver au but désiré. Le président qui est en campagne pour sa réélection et qui sait l'importance de la santé de l'économie sur l'issue du scrutin, réclame désormais une baisse d'un point de pourcentage du principal taux d'intérêt de la Fed, pour regagner en compétitivité et doper la croissance. En résumé: l'offensive de la politique commerciale de Washington et de la baisse des taux ne marchera pas.

Tout en reconnaissant que la guerre commerciale avec la Chine avait également un impact négatif sur l'économie américaine, Donald Trump a déclaré aux journalistes avant d'accueillir son homologue roumain au bureau ovale de la Maison-Blanche que les États-Unis étaient loin de la récession.

Enfin, les consommateurs américains paient un lourd tribut.

Dernières nouvelles