Belgique : un Français meurt dans un accident de Formule 2 à Spa

Hubert victime d'un grave accident à Spa-Francorchamps

Hubert victime d'un grave accident à Spa-Francorchamps

Le Grand Prix de Belgique de Formule 2, l'antichambre de la F1, a tourné au drame ce samedi à Spa, en raison d'un carambolage à pleine vitesse impliquant notamment les monoplaces du Français Anthoine Hubert (22 ans) et de l'Américain Juan Manuel Correa (20 ans).

Le fils de Jean Alesi, l'ancien pilote F1 et Ferrari, a perdu le contrôle de sa voiture dans la montée et est parti en tête-à-queue, avant d'être percuté par Hubert. Les autres pilotes impliqués sont l'Américain Juan Manuel Correa et le Japonais Marino Sato. Sato est lui indemne. Suite à l'accident, la course a été immédiatement annulée. L'incident est survenu à 17h07, a précisé la FIA, la fédération internationale automobile dans un communiqué. La course a été interrompue pour permettre aux secours d'intervenir mais le pilote est mort des suites de ses blessures.

L'accident a eu lieu sur l'une des parties les plus rapides du circuit belge, le Raidillon de l'Eau Rouge, où la piste remonte brusquement après une descente, informe l'AFP. Une heure après, la FIA a annoncé que le pilote français avait trouvé la mort dans cet accident terrible. Il occupe la 12e place du championnat de F2 après avoir notamment couru en 2017 et 2018 en GP3, une autre formule de promotion. La F2 est le dernier échelon des formules de promotion avant la F1 et Hubert occupait avant les courses de Spa la 8e place au championnat après 16 épreuves.

Né le 22 septembre 1996 à Lyon, Anthoine Hubert était membre de la Renault Sport Academy. Anthoine Hubert courait en F2 pour l'écurie britannique BWT Arden.

Dernières nouvelles