Le Mate 30 sera privé des services de Google

Le téléphone Huawei Mate 20 X 5G, avant la sortie du Mate 30, qui doit être présenté le 18 septembre 2019. Il couvre en effet uniquement les produits déjà certifiés ou commercialisés par la société chinoise.

Si Huawei choisit de maintenir la présentation de sa série de smartphones, il est fort probable que la commercialisation ne soit effective qu'en Chine et avec ses propres services mobiles, tandis que le lancement à l'international serait reporté, le temps de trouver une réponse en fonction des prochaines mesures du gouvernement US, dans un sens ou dans l'autre.

De sources concordantes, les appareils disposeront cependant toujours du magasin d'applications PlayStore, également développé par Google, ce qui permettra aux possesseurs du Mate 30 de télécharger eux-mêmes les applications Google s'ils le souhaitent. L'OS russe AuroraOS (ex Sailfish), que Huawei propose de tester sur 360 000 tablettes en 2020 pour recenser la population russe, pourrait aussi constituer une solution de repli. Sur l'ensemble des six premiers mois de 2019, le groupe basé à Shenzhen a malgré tout vu son chiffre d'affaires progresser de 23%, à 401,3 milliards de yuans (52,3 milliards d'euros) et vendu 118 millions de smartphones dans le monde (+24% sur un an).

Dernières nouvelles