Facebook pourrait cacher le nombre de likes

AFP    
      réseaux sociaux      Les likes pourraient bientôt disparaître de Facebook
     
     
       Par Jennifer Mertens-        3 septembre 2019

AFP réseaux sociaux Les likes pourraient bientôt disparaître de Facebook Par Jennifer Mertens- 3 septembre 2019

Et puis, il y a le cynisme: Facebook étant en perte de vitesse, cela pourrait lui permettre de masquer son manque d'attractivité.

Facebook souhaiterait rendre moins compétitif le contenu du réseau social et voudrait se concentrer sur le contenu des publications. Eh bien, sachez que Facebook n'a pas botté en touche, mais expliqué qu'un test en ce sens est bien envisagé. La firme a officialisé sa volonté de tester le retrait de cette fonctionnalité pour de plus en plus d'utilisateurs. C'est déjà le cas pour d'autres réseaux sociaux.

Jane Manchun Wong (que nous vous invitons d'ailleurs à suivre sur Twitter) est une chercheuse en informatique spécialisée dans la " fouille " du code des applications et services et le reverse engineering, afin de détecter des features cachées.

Cette mesure serait proposée alors que les internautes se plaignent de plus en plus des effets nocifs que les mentions " J'aime " ont sur leur bien-être.

En cachant les compteurs (Like, réactions) à quiconque d'autre que le créateur de la publication, les utilisateurs pourraient se sentir moins inquiets de la popularité perçue de leur contenu.

"Nous faisons cette expérience parce que nous souhaitons que nos utilisateurs se concentrent sur les photos et les vidéos partagées, pas sur le nombre de "j'aime " qu'ils recueillent", avait déclaré un porte-parole d'Instagram lors du lancement du test en juillet dernier.

À l'image d'Instagram, le fait que Facebook teste effectivement la disparition du nombre de likes des publications ne signifie pas que cela deviendra effectif un jour. Des études ont montré que l'utilisation des médias sociaux pouvait influer sur la santé mentale, notamment en provoquant dépression et anxiété.

Dernières nouvelles