Que dire à vos clients pour les rassurer — Aigle Azur

Des salariés de la compagnie aérienne Aigle Azur manifestent devant le ministère des Transports à Paris le 9 septembre 2019

Air France intéressée par le rachat d'Aigle Azur

Aigle Azur, spécialiste des liaisons régionales en Méditerranée, s'est déclarée en cessation de paiement lundi dernier et a été placée en redressement judiciaire, attendant une offre de reprise. Le communiqué de comité d'entreprise extraordinaire a fait savoir à cet effet que la compagnie aérienne se retrouve en cessation de paiements suite à plusieurs années d'errance liées à de nombreuses décisions stratégiques inadaptées et doit se placer sous la protection du tribunal de commerce.

Cette décision lui permet à ce stade de maintenir son activité, une semaine après un spectaculaire coup de force d'un actionnaire, Gérard Houa. La date limite de dépôt des offres devrait être fixée au 15 septembre, ce qui laisse peu de temps aux repreneurs intéressés pour peaufiner leurs offres. Plusieurs repreneurs potentiels " ont cependant exprimé un intérêt, tel Air France, selon la DGAC. Air France-KLM, Lionel Guérin (ancien directeur général délégué d'Air France), et Gérard Houa pourraient chacun de positionner pour reprendre tout ou partie de la compagnie.

Aigle Azur compte 1.150 employés, dont 350 en Algérie.

La compagnie qui dispose d'une flotte de 11 avions et a transporté 1,88 million de passagers en 2018 ne cesse de perdre de l'argent depuis 2012 et pourtant elle a trouvé un repreneur.

Compagnies aériennes françaises
Compagnies aériennes françaises

Contactés par l'agence Agefi-Dow Jones, une porte-parole d'Air France-KLM n'a pas fait de commentaire tandis que des porte-parole d'Aigle Azur n'étaient pas disponibles dans l'immédiat pour réagir à ces informations.

Deux jours plus tard, nouveau coup de théâtre: une administratrice provisoire avait été désignée à la tête de l'entreprise et installée en présence des forces de l'ordre, tandis que Frantz Yvelin était rétabli dans ses fonctions. Lundi 2 septembre au matin, devant le siège de la compagnie, alors qu'un comité d'entreprise est organisé, les syndicats sont inquiets.

Frantz Yvelin a assuré: "j'ai fait absolument tout ce que je pouvais depuis deux ans". Outre ses fortes positions sur l'axe franco-algérien, la compagnie possède également 10 000 créneaux horaires de décollage et d'atterrissage à Orly. Il se dit "fatigué " et constate qu'il ne peut pas "se battre contre tout le monde", selon le site Econostrum.

Dernières nouvelles