Un Banksy volé au centre Pompidou de Paris

Un pochoir de Banksy volé aux abords du Centre Pompidou

Paris : un pochoir de Banksy volé aux abords du Centre Pompidou

Banksy: et si une vidéo révélait enfin qui se cache derrière le mystérieux street-artiste? Située sur le panneau du parking du Centre Pompidou, elle représentait un rat, le visage masqué par un foulard, regardant en arrière, et tenant une sorte de crayon.

"Par sa nature d'art de la rue, cette œuvre n'appartient pas au Centre Pompidou, nous n'avons pu porter plainte que pour la dégradation du panneau", explique-t-on au musée. Les voleurs auraient carrément découpé le panneau métallique à la scie, en plein milieu de la nuit. "Nous ne sommes pas propriétaires de l'œuvre, c'est pour cela que nous portons plainte pour dégradation", a expliqué à l'AFP le service de communication du Centre Pompidou, joint par téléphone. Le graffiti en question, clin d'œil aux 50 ans de Mai '68, était apparu en juin 2018.

Sur son compte instagram, Banksy avait accompagné la photo de ce pochoir de la légende "Fifty years since the uprising in Paris 1968". "Une première tentative de dégradation ou de vol avait été interrompue en juillet 2018 par les agents de sûreté du Centre Pompidou, effectuant leur ronde autour du bâtiment", précise encore le centre culturel. Le Centre Pompidou avait rapidement décidé de le protéger par une plaque en plexiglas. Et le pochoir en forme d'"hommage" sur la porte du Bataclan, la salle de concert cible d'une attaque jihadiste le 13 novembre 2015, a été volé fin janvier par des malfaiteurs opérant en quelques minutes.

Une journaliste de l'AFP a ainsi constaté la disparition d'un pochoir représentant un homme, dissimulant une scie dans son dos et donnant un os à un chien - à qui il manque une patte, rue Victor Cousin, dans le Ve arrondissement de Paris.

Dernières nouvelles