Un flou sur le calendrier des réformes — Retraites

Le ministre des Comptes publics Gérald Darmanin évoque une concertation sur la réforme des retraites qui durerait un peu moins d'un

Retraites : Darmanin évoque une concertation "d'un petit peu moins d'un an"

Invité de RTL vendredi 30 août, Gérald Darmanin, ministre de l'Action et des Comptes publics, a précisé la durée que prendront les concertations sur la réforme des retraites. Des sons dissonants dans l'Exécutif qui laisse à penser que le projet pourrait tout aussi bien être remis aux calendes grecques.

Interrogé sur le sujet, il a estimé que le projet serait présenté au Parlement "dans les mois qui viennent", donc potentiellement avant les Municipales.

Mais quelques heures plus tard, sur son compte Twitter, le ministre de l'Action et des comptes publics revient sur sa déclaration.

Les échéances se sont allongées autour de ce projet de loi qui initialement devait être présenté en Conseil des ministres avant la fin de l'année 2019. Il avait recommandé de fixer un " taux plein " à l'âge " pivot " de 64 ans pour tous, assorti d'un système de décote/surcote.

M. Darmanin avait par ailleurs ajouté que la volonté d'Emmanuel Macron de donner la priorité à la durée de cotisation plutôt qu'au relèvement de l'âge de départ était "une ouverture faite notamment à la CFDT et à M. (Laurent) Berger".

"Les Français ont depuis plusieurs mois demandé un rééquilibrage de la politique économique et sociale, et il faut qu'on les écoute", a déclaré M. Darmanin au micro de RTL.

Les 5 et 6 septembre prochain, les partenaires sociaux seront reçus à Matignon, tandis qu'un processus de "concertation citoyenne" doit être lancé à l'automne.

" Lorsque j'aurai rencontré les organisations syndicales et patronales, il me reviendra de faire des annonces sur ce calendrier, sur ce rythme, sur cette méthode, mais ne croyez en rien que la détermination du gouvernement serait amoindrie", a insisté le chef du gouvernement ce vendredi.

Dernières nouvelles