Un prêtre fait interdire Harry Potter dans une école catholique américaine

La saga littéraire de la romancière britannique J.K Rowling a été interdite à plusieurs reprises dans des écoles aux Etats-Unis. Illustration AFP

Motif? "Les malédictions et sorts cités dans ces livres sont de véritables malédictions. [L]orsqu'ils sont lus par un être humain, ils risquent de faire apparaitre des esprits diaboliques ", promet-il. Dans un mail envoyé aux parents le 1er septembre, auquel le journal local Tennessean a eu accès, il dit avoir consulté des exorcistes et explique que " ces livres présentent la magie comme étant à la fois bien et mal, ce qui n'est pas vrai, c'est une tromperie ".

Une école catholique de l'État du Tennessee a retiré de sa bibliothèque les livres de la saga Harry Potter, par crainte qu'ils amènent leurs lecteurs à invoquer de mauvais esprits.

"Rebecca Hammel, responsable des établissements scolaires au sein du diocèse de Nashville, explique que les prêtres des écoles disposent de l'" autorité canonique " qui leur permet de prendre ce type de décision".

Publiée entre 1997 et 2007, la série Harry Potter suit l'histoire d'un jeune sorcier titulaire ainsi que de ses amis Hermione Granger et Ron Weasley pendant leurs études à l'école de sorcellerie et de magie à Poudlard, ainsi que la lutte de Harry contre le méchant Lord Voldemort, un magicien noir qui veut renverser le Ministère de la magie et dominer les sorciers ainsi que les moldus. Elle a ajouté qu'il avait le pouvoir d'agir de la sorte.

Même avec les livres bannis de la bibliothèque, Hammel a déclaré que si les parents permettaient à leurs enfants de lire la série Harry Potter, l'espoir serait qu'ils aideraient leurs enfants à le faire " à travers la lentille de notre foi ".

Dernières nouvelles