5 morts liées à la cigarette électronique — États-Unis

Alors que de plus en plus de fumeurs se mettent au vapotage, des scientifiques américains alertent sur une épidémie en cours

Alors que de plus en plus de fumeurs se mettent au vapotage, des scientifiques américains alertent sur une épidémie en cours. LP Yann Foreix

Une troisième personne utilisatrice de cigarettes électroniques est décédée aux Etats-Unis, ont rapporté ce vendredi les autorités sanitaires de l'Etat de l'Indiana.

Parmi ces 5 morts et ces 450 malades utilisateurs de cigarette électronique, les enquêteurs fédéraux n'ont pas précisé quelles marques de produit ou quelles substances étaient susceptibles d'avoir causé des problèmes sur leur santé. Les malades souffrent généralement de toux, d'essoufflement, de douleurs de poitrine, de convulsions, et dans certains cas de vomissements et de diarrhées.

Les deux dernières victimes ont été annoncées par les autorités du Minnesota et de Californie (comté de Los Angeles).

"Le patient du Minnesota avait plus de 65 ans et est mort en août à l'issue d'une hospitalisation longue et compliquée", a précisé dans un communiqué l'Agence de santé de l'Etat du Midwest. D'après les experts, ce patient souffrait de problèmes respiratoires chroniques et il a été hospitalisé en raison de lésions pulmonaires sévères. Bien que le patient "souffrait de problèmes de santé chroniques", sa mort aurait probablement été causée par l'utilisation de la cigarette électronique. Parmi les 12 cas de patients malades liés au vapotage recensés dans le comté, tous à l'exception d'un "avait pour habitude de consommer des produits à base de cannabis ou de marijuana". Un autre décès a été confirmé dans l'Indiana après l'Oregon et l'Illinois. Mais chauffée à haute température et vaporisée dans les poumons par la cigarette électronique, elle pourrait être responsable des lésions observées chez les vapoteurs. Un bilan qui sera actualisé. "Nous n'avons pas encore toutes les réponses", a insisté Ileana Arias, responsable des maladies non infectieuses pour les Centres de contrôle et de prévention des maladies (CDC -Centers for Disease Control and Prevention). Pour limiter les dégâts, les CDC conseillent d'arrêter la consommation de cigarettes électroniques, quelles qu'elles soient.

Les troubles respiratoires observés apparaissent assez brutalement sous forme d'une pneumopathie lipidique, touchant les sujets jeunes et souvent sans aucun problème de santé. Dans l'Illinois, la moitié des malades avaient moins de 19 ans.

Sean Callahan, pneumologue à l'hôpital de l'université de l'Utah, a traité l'un de ces malades en juillet, âgé de 20 ans.

Dernières nouvelles