Brawn : Redonner confiance à Vettel, "une priorité" pour Ferrari

Charles Leclerc

F1 - GP d'Italie (Essais libres 2) : Leclerc garde la main, Hamilton se rapproche

Il signe sa 2e victoire en F1 après celle gagnée à Spa, en Belgique, la semaine dernière.

Mais le Monégasque, porté par les tifosi, a résisté jusqu'au drapeau à damier afin de remporter sa deuxième victoire de rang, offrant à Ferrari sa première victoire sur "son" circuit depuis 2010 (avec l'Espagnol Fernando Alonso). Le pilote monégasque a devancé les pilotes Mercedes, le Finlandais Valtteri Bottas et le Britannique Lewis Hamilton, au terme des 53 tours d'une course accrochée.

Grâce à la puissance du Power Unit et à l'aérodynamique de la Ferrari SF90, Leclerc profite d'une meilleure vitesse de pointe pour garder un peu de distance face à Hamilton.

Bottas, qui a débuté la course à partir de la troisième position, a tenté de jouer avec stratégie, espérant rivaliser avec Charles Leclerc de Scuderia Ferrari.

Parti en tête-à-queue au 6e tour et pénalisé d'un "stop and go" de 10 secondes pour avoir harponné le Canadien Lance Stroll (Racing Point) en reprenant la piste, l'Allemand Sebastian Vettel (Ferrari) n'est que 13e alors qu'il était parti 4e. Charles Leclerc a donc pu profiter pleinement de son deuxième succès, devant une foule qui n'avait d'yeux que pour lui, dont on vous laisse admirer la ferveur!

Bien qu'il n'ait pas réussi à atteindre la première marche du podium, le pilote de 30 ans a jugé la voiture satisfaisante.

Cependant, son tempérament a été de plus en plus remis en question au cours de la dernière année, certains experts l'ayant accusé de craquer sous la pression et de faire des erreurs indignes d'un multiple champion.

"Je suis heureux d'avoir pu faire un retour en Q3 parce que ça faisait un petit moment, mais c'est une honte de n'avoir pu inscrire un chrono", a réagi Stroll, sur le site web de Racing Point. Les deux pilotes terminant respectivement aux 4ème et 5ème places.

"Bien sûr, j'aime toujours ce que je fais, assure malgré tout Vettel".

Quant au point du meilleur tour en course, il est revenu à Hamilton, qui reste confortablement leader du classement des pilotes avec 63 points d'avance sur Bottas.

Interrogé par la chaîne de télévision Sky Sports sur le fait qu'il était en train de tomber en amour avec ce sport, le jeune homme de 32 ans a répondu: "Non, pas vraiment, je ne le fais pas".

Daniel Ricciardo et Nico Hülkenberg ont réalisé une performance plus que parfaite.

Dernières nouvelles