Exhibition et harcèlement sexuel: Patrick Bruel visé par une enquête

A.A  FTVIASTELLA

A.A FTVIASTELLA

Selon M. Bouillard, Patrick Bruel aurait rencontré la jeune femme sur son lieu de travail quelques heures avant son concert, et son entourage aurait commandé un service de massage auprès de l'hôtel. C'est une esthéticienne de l'hôtel Radisson de Porticcio qui accuse l'interprète de Place des grands hommes d'avoir "adopté un comportement déplacé envers elle." . "Ce qu'elle aurait refusé catégoriquement malgré l'insistance de l'artiste", a expliqué l'esthéticienne, qui a également révélé dans son témoignage que l'artiste "aurait refusé de se vêtir d'un sous-vêtement jetable et aurait souhaité rester nu". "Alors qu'elle commence le massage, le chanteur refuse par ailleurs de suivre le protocole dans ce domaine, notamment de mettre des vêtements, et va donc rester nu", raconte M. Bouillard.

Selon la jeune femme "la star a tenu des propos laissant entendre clairement qu'il attendait une prestation à caractère sexuel", chose qu'elle a refusée. Lors de son audition de dimanche, la star a confirmé la séance de massage, tout en contestant les propositions déplacées. Patrick Bruel dit "ne pas avoir eu la moindre intention, ni le moindre geste déplacé envers cette femme".

L'artiste, qui est en tournée pour présenter son nouvel album Ce soir, on sort, n'a pas pu être entendu en Corse et a donc été auditionné par les gendarmes de Châlons-en-Champagne, là où il se produisait ce soir-là. Joint ce lundi par le Parisien-Aujourd'hui-en-France, l'interprète de Place des grands hommes nie les faits, "Nous étions une heure avant mon concert, dans ma loge, accessible à tous". Depuis mi-août, Patrick Bruel est visé par une enquête préliminaire du parquet d'Ajaccio (Corse-du-Sud) pour "exhibition sexuelle" et "harcèlement sexuel". "Mon équipe, mes collaborateurs, mes enfants étaient à proximité et ont l'habitude d'entrer à tout moment dans la loge", a-t-il précisé. L'accusatrice aurait aussi précisé qu'"aucune contrainte n'aurait cependant été exercée". Outre Patrick Bruel, la police a interrogé plusieurs employés de l'hôtel Radisson, où le chanteur séjournait à Ajaccio. Il a conclu en déclarant qu'il n'avait perçu aucune gêne chez l'esthéticienne, qui aurait même assisté au concert avec des amis. Le parquet a ouvert une enquête préliminaire.

Dernières nouvelles