Nadal s'impose devant Schwartzman en quarts de finale à New York

Federer Serena Rongier Monfils Hirscher: l'actu sur un plateau

Nadal s'impose devant Schwartzman en quarts de finale à New York

Rafael Nadal a battu 6-4 7-5 6-2 Diego Schwartzman (no 20).

"Je suis content d'avoir continué à jouer point après point et je suis en demi-finales, c'est très important pour moi", a-t-il expliqué, alors qu'il a montré des signes de douleurs aux deux avant-bras dans le dernier set.

Pour le plus grand plaisir des spectateurs du court Arthur Ashe, le court central de l'US Open, les deux hommes ont prolongé leur lutte jusqu'au tie-break du cinquième set dans une fin de match haletante.

Et de cinq finales pour Rafael Nadal à l'US Open. "C'est la 2e fois depuis le début du tournoi que je me qualifie en trois sets, et je suis heureux d'être en finale", a-t-il ajouté.

"Je suis là, en finale, en trois sets". C'est en battant Matteo Berrettini 7-6, 6-4, 6-1 en deux heures et 34 minutes que l'Espagnol a décroché le billet vers le dernier round à Flushing Meadows, où il devra faire de son mieux contre Daniil Medvedev pour obtenir un 19e titre majeur.

Si les balles le pouvaient, elles refuseraient de participer à cette rencontre...

Dans le tableau féminin, la Suissesse Belinda Bencic, revenue au plus haut niveau après une opération en 2017, s'est qualifiée pour sa première demi-finale de Grand Chelem en éliminant la Croate Donna Vekic (23e) 7-6 (7/5), 6-3. Car si la lourdeur de la frappe de Rafael Nadal est bien connue depuis longtemps, la puissance de celle de Matteo Berrettini (25e mondial) est en train de se faire une sacrée réputation à New York.

" Je viens de gagner deux matchs contre deux adversaires coriaces".

Ses adversaires le savent maintenant bien, il est doté d'un service et d'un coup droit dévastateurs, que même Gaël Monfils, 13e mondial et en grande forme devant le public new-yorkais, n'est pas pervenu à contrôler.

Elle s'est révélée cette année avec des titres à Indian Wells et Toronto, où elle a profité de l'abandon de Serena Williams en finale.

Quatrième Italien de l'ère Open à atteindre une demi-finale de Grand Chelem, Berrettini a totalisé 37 coups gagnants mais aussi 44 erreurs non forcées, en réalisant certaines dans les moments cruciaux et compromettant ainsi ses chances d'obtenir un résultat plus positif.

Dernières nouvelles