Polémique : Le fils de Pierre Ménès va bien, merci pour lui

Le journaliste Pierre Ménès pointé du doigt pour avoir évoqué le racisme anti-blanc dans le foot

Polémique Thuram : Pierre Menès dénonce un "racisme anti-blanc" dans le foot

Le chroniqueur de Canal + avait réagi à d'autres propos - critiqués aussi - tenus par Lilian Thuram, en assurant que "le vrai problème, en France, dans le foot en tout cas, c'est le racisme anti-blanc". La situation du Belge est passée au second rang en France avec les polémiques des sorties médiatiques du champion du monde 98 et du journaliste sportif. Et d'étayer ensuite son discours par une anecdote personnelle: "J'ai essayé de mettre mon fils au foot".

Des déclarations provoquant "l'indignation hystérique " de son interlocutrice du jour, l'inconue Emilie Zapalski, "conseil en communication " qui semble trouver même très bien que les " Noirs " soient plus privilégiés dans le football par rapport aux " Blancs ". Il n'avait aucun talent. "J'invite les gens à prendre leurs voitures et aller faire le tour des matches en banlieue parisienne le week-end et à compter les blancs sur le terrain, à la limite il n'y a que le gardien et l'arrière-droit". Allez voir ces matchs-là et comptez les Blancs "Mercredi, Lilian Thuram avait déclaré dans une interview publiée dans le quotidien sportif italien le Corriere dello Sport: " Il est nécessaire d'avoir le courage de dire que les Blancs pensent être supérieurs et qu'ils croient l'être". Il y est allé et au bout de deux fois, il m'a dit: 'Papa, je n'y vais plus'. Et quand j'ai demandé pourquoi, il a répondu: "On ne me parle pas, on ne me dit pas bonjour, on ne me passe pas la balle, on ne prend pas la douche avec moi..." Je ne découvre absolument rien aujourd'hui, et vous ne devriez pas non plus. Il devient donc logique qu'une population à ce point majoritaire qui fait l'expérience du racisme compose l'essentiel des personnes qui se disent victimes de ce phénomène.

Dernières nouvelles