Son transfert raté à Liverpool, Nabil Fékir lâche sa vérité — Mercato

Reuters

Reuters

Passé tout proche d'un transfert à Liverpool à l'été 2018, Nabil Fékir a finalement vu l'opération annulée. C'était le meilleur projet à mes yeux. " Et de poursuivre: " C'est un jeu différent de la France, beaucoup plus technique. "Le genou, il n'a rien du tout", a ajouté Nabil Fekir. Et c'est ce qui agace le principal intéressé. " Ça m'a touché parce qu'il y a eu un nombre incroyable de mensonges racontés à ce sujet". Nous, on est une famille, discrète, et ce n'est jamais bon de vouloir diviser une famille (...) En fait, quand vous n'avez rien de bien à dire sur quelqu'un, ça ne sert à rien de parler. "Ça leur a fait du mal, comme ça m'a fait du mal".

Le choix du Betis: " Je suis très heureux (...) Et le plus important, c'est que je sois bien dans ma tête. J'ai fait une visite médicale à Clairefontaine, elle a glissé vite fait (rires)! Il semble néanmoins nourrir une certaine rancoeur vis-à-vis de son agent de l'époque, Jean-Pierre Bernès. "Mais derrière, quand tu ne t'entoures pas des bonnes personnes, ça te cause du tort", indique Fékir. Mais quand, dans les négociations, tu n'es pas informé de tout ce qui se passe, ce n'est pas normal. On a vécu tout ça comme une petite secousse. À un moment, ils ont voulu me faire croire que c'était le genou. "Tout le monde sait ce qu'il s'est passé".

Le non-transfert à Liverpool: " J'ai essayé de ne pas y faire attention. La première, c'est son genou même si les dirigeants étaient prêts à faire un effort à ce sujet. La seconde, c'est l'irruption d'un pseudo-avocat étranger au dossier qui a demandé à ce qu'on recommence les négociations depuis le début au moment de la signature. "Je vous l'assure! J'ai fait ma visite médicale et, derrière, ils ont décidé de ne pas me faire signer", explique l'ancien Lyonnais comme le rapporte Maxifoot.

Un conflit loin d'être terminé entre les deux hommes puisque Jean-Pierre Bernès a assigné Nabil Fekir au tribunal de grande instance de Marseille pour cause de rupture de contrat prématurée. Difficile, avec deux versions aussi distinctes, de démêler le vrai du faux.

Dernières nouvelles