Tariq Ramadan sort de son silence sur BFMTV

Voir les

Un livre à paraître, une interview télévisée: l'islamologue suisse Tariq Ramadan, mis en examen pour des viols qu'il réfute, lance une contre-offensive médiatique pour dénoncer un "traquenard", allant jusqu'à comparer son cas avec celui du capitaine Dreyfus.

" J'ai été en contradiction avec certains de mes principes, je l'assume ", a déclaré l'islamologue ce vendredi 6 septembre, s'exprimant pour la première fois sur BFMTV depuis le déclenchement de l'affaire". "J'ai fait mon examen de conscience et j'essaye d'être meilleur", a-t-il martelé.

" Si on peut avoir des défaillances morales, cela ne veut pas dire qu'on est coupable ", se défend Tariq Ramadan en pointant que " tout s'écroule " dans son dossier. Les plaignantes' " Ce sont des menteuses. "Je suis victime d'un traquenard", a-t-il annoncé en précisant que ces femmes se connaissent et lui avaient tendu un piège. Une étude qui estimait la population musulmane à 5,6 millions de personnes, soit 1,6 million de personnes qui vivent dans le rejet et la haine de la France, de ses valeurs et de son mode de vie. Il a cependant avoué avoir eu des relations sexuelles consenties avec ces femmes. C'était une erreur, j'aurais dû dire la vérité.

" Le 23 mai 2014 je suis en train de donner une conférence à Baltimore devant 10 000 personnes", a assuré vendredi M. Ramadan sur RMC/BFMTV, lors de sa première prise de parole médiatique depuis sa sortie de prison le 16 novembre 2018, après neuf mois et demi de détention. Quand on parle aujourd'hui de cette affaire-là, pourquoi je suis traité de cette façon-là? "La définition de l'emprise est devenue extensive".

Figure longtemps influente mais controversée de l'islam européen, Tariq Ramadan, 57 ans, est inculpé depuis février 2018 pour le viol de deux femmes en France.

Pour Tariq Ramadan, il s'agit d'une affaire montée de toutes pièces pour nuire à sa réputation. La date, qui coïncide avec l'anniversaire des attentats du 11 septembre 2001, a fait réagir les détracteurs de l'islamologue controversé.

Dernières nouvelles