États-Unis : la Fed baisse ses taux

Marché: Les Bourses en Europe hésitent après le flou de la Fed

États-Unis : la Fed baisse ses taux

Les contrats à terme signalent pour l'instant une ouverture en baisse de 0,4%.

A SAVOIR. Selon Reuters la Réserve fédérale américaine a réduit mercredi son principal taux d'intérêt directeur d'un quart de point, sa deuxième baisse en moins de deux mois, mais elle a donné peu d'indices sur ses intentions pour les prochains mois.

La décision de baisser les taux directeurs "était largement attendue", mais à la suite des "remous sur le marché monétaire depuis lundi, les opérateurs attendaient surtout des signaux confirmant que la Fed se tient prête à agir de nouveau", a résumé Christopher Dembik, responsable de la recherche économique chez Saxo Banque.

La Bourse de New York a fini mercredi en ordre dispersé mais au-dessus de ses plus bas du jour après les annonces de la Fed.

La Banque de Réserve fédérale (Fed) de New York va procéder vendredi pour la 4e fois consécutive cette semaine à une injection de liquidités sur les marchés monétaires, a-t-elle indiqué dans un avis jeudi.

Pour la première fois depuis plus d'une décennie, elle était intervenue d'urgence mardi en rachetant pour 53 milliards d'obligations à très court terme afin de pallier un manque de liquidités sur les marchés monétaires.

Le secrétaire d'Etat américain Mike Pompeo, en tournée dans le Golfe, a assuré que les Etats-Unis privilégiaient une "solution pacifique" avec l'Iran, qu'il accuse d'être à l'origine de la récente attaque.

Le secteur pétrolier a grimpé dans la foulée d'une hausse des cours du brut sur fond d'interrogations quant à la capacité de l'Arabie Saoudite à reprendre rapidement sa production plusieurs jours après des attaques de drones.

Sur le plan des indicateurs, les investisseurs prendront connaissance de la confiance du consommateur en zone euro pour le mois de septembre.

La Bourse de Paris a terminé dans le vert jeudi (+0,68%), clôturant à son plus haut niveau annuel, après une décision de la Fed bien accueillie par les investisseurs en dépit d'un message modérément accommodant.

CNP Assurances: le groupe français a conclu un avenant à son nouvel accord de distribution exclusive au Brésil avec son partenaire local Caixa Seguridade, auquel il versera finalement 1,52 milliard d'euros, soit davantage que les 960 millions d'euros initialement prévus.

Casino a été porté (+2,29% à 43,83 euros) par des informations des Echos selon lesquelles le groupe serait en négociations pour céder sa filiale Leader Price à Aldi.

L'indice Dow Jones a gagné 36,28 points, soit 0,13%, à 27.147,08 après avoir cédé jusqu'à plus de 0,7% juste après le communiqué de la banque centrale et le Standard & Poor's 500, plus large, a pris 1,03 points, soit 0,03%, à 3.006,73 après un plus bas à 2.978,57 (-0,9%).

Dernières nouvelles