Amazon investit dans 100 000 camionnettes électriques pour limiter son empreinte carbone

Le patron d'Amazon Jeff Bezos Eric BARADAT  AFP

Le patron d'Amazon Jeff Bezos Eric BARADAT AFP

Notons que l'administration Trump a indiqué en juin 2017 que les États-Unis allaient se retirer de l'accord de Paris.

The Climate Pledge veut donc être un symbole d'une volonté forte de réduire les émissions de gaz à effet de serre des grands groupes et l'opportunité d'imaginer les remèdes et solutions créatives pour atteindre les objectifs des accords de Paris bien avant l'heure, alors que les rapports d'experts annonçant une hausse moyenne des températures bien plus forte que prévu se multiplient et laissent craindre des événements climatiques de très grande ampleur à venir.

Le plan d'Amazon pour lutter contre le changement climatiqueJeudi 19 septembre, Jeff Bezos, P. -D.G. d'Amazon, a annoncé et détaillé l'engagement de l'entreprise dans la lutte contre le changement climatique.

Juste avant que commence la grève mondiale de sept jours pour le climat, Amazon a réitéré son engagement à atteindre les cibles de l'Accord de Paris dix ans plus tôt.

Pour atteindre cet objectif, Amazon va mesurer et communiquer régulièrement sur ses émissions de CO2.

Les premiers exemplaires arriveront en 2021, avec une flotte de 10 000 véhicules en 2022 et l'ensemble des 100 000 véhicules en activité pour 2030, permettant d'éviter la diffusion de 4 millions de tonnes de gaz carbonés à cette date.

Actuellement, Amazon tire 40% de son énergie des énergies renouvelables, grâce à la construction de 15 parcs solaires et éoliens. D'ici 2030, Jeff Bezos espère que son entreprise ne fonctionnera qu'avec des énergies renouvelables, avec l'objectif intermédiaire de 80% d'énergie verte utilisée en 2024. Amazon va également investir 100 millions de dollars dans les programmes de reboisement via le fonds Right Now.

Quelques points de discordeSi les employés d'Amazon se sont montrés enthousiastes, qualifiant les déclarations de Jeff Bezos " d'énorme victoire ", ils considèrent quand même que ce n'est " pas assez ". Pour sa part, Amazon dispose de ses propres initiatives en faveur du climat. Cela dans le but de réduire leur émission carbone. Selon le P. -D.G. d'Amazon, il faut plutôt les accompagner dans leur transition, et a déclaré que " demander aux compagnies pétrolières et énergétiques de faire cette transition avec de mauvais outils n'est pas une bonne idée ". Une demande qui fait suite à un événement organisé sur le thème de Game of Thrones par le Competitive Enterprise Institute, un groupe de réflexion qui nie l'existence du réchauffement climatique.

Dernières nouvelles