La SNCF choisit l'espagnol CAF pour ses rames Intercités

La SNCF choisit l’espagnol CAF au détriment du français Alstom pour ses nouveaux trains

Image d’illustration

L'entreprise ferroviaire a annoncé qu'elle avait choisi le groupe espagnol CAF pour construire 28 nouveaux trains destinés aux lignes Intercités Paris-Toulouse et Paris-Clermont.

Avec l'obtention de marchés dans le domaine des tramways, locomotives, voitures tractées et rames automotrices, CAF France a su confirmer, en une dizaine d'années, sa solide réputation acquise dans ce secteur très pointu des mobilités, et bien au-delà des frontières de l'Hexagone.

"L'offre de CAF s'est avérée être la meilleure sur les critères de performance technique, d'innovation et de coût", face à celle du groupe français Alstom, précise le groupe public dans un communiqué. Elles pourront rouler jusqu'à 200 km/h "et proposeront un haut niveau de confort et d'équipement: sièges ergonomiques, accès autonome pour toutes les personnes à mobilité réduite depuis les quais et à l'intérieur du train, wifi, prises et ports USB, espaces pour dix vélos, espace logistique pour une restauration ambulante de qualité", a décrit la société nationale. Ces nouvelles rames seront mises en circulation à partir de 2023.

Si le Conseil d'Administration valide le choix de CAF comme attributaire pressenti, ces rames Intercités seraient réalisées sur deux sites industriels: Bagnères-de-Bigorre dans les Hautes Pyrénées et Beasain au Pays Basque espagnol.

"Si l'Etat décidait de commander des trains fabriqués en Espagne, ce serait son choix, mais cela enverrait un message très fort de défiance envers la filière ferroviaire française qui serait de facto affaiblie, avec un impact mécanique sur l'emploi en France" avait-il affirmé dans les colonnes de La Tribune, quelques jours avant la décision.

" C'est donc une excellente nouvelle pour le développement de la région", s'enthousiasme officiellement Etienne Guyot, le préfet de la région Occitanie. 11 000 m2 d'ateliers nouveaux sur un projet de rénovation total de 20 000 m2, soit plus de 30 millions € d'investissements réalisés sur Bagnères-de-Bigorre par CAF.

Dernières nouvelles