Electricité : Le prix pourrait grimper de 4 % dès janvier 2020

C’est la crainte d’associations de consommateurs et de certains fournisseurs d’énergie qui dénoncent un manque de visibilité dans les intentions du gouvernement

Votre facture d'électricité risque d'augmenter de 30 € à 60 € en 2020

Et si une nouvelle hausse des tarifs de l'électricité survenait dès 2020? Selon les calculs du Parisien, qui révèle cette information, les prix pourraient augmenter de 3,5 à 4% à cette date.

" Compte tenu du plafond actuel des volumes d'électricité nucléaire mis à disposition par EDF aux fournisseurs alternatifs et de la hausse des prix de marché, on risque d'avoir une augmentation de près de 4 % des tarifs d'électricité réglementés début 2020", a expliqué aux Échos Naima Idir, présidente de l'Association nationale des opérateurs détaillants en énergie (Anode). Car la Commission européenne a autorisé l'opérateur historique à revaloriser le tarif de 3 euros (45 euros au lieu de 42 euros actuellement).

En effet, Engie, Total Spring, Eni et les autres fournisseurs d'électricité vont devoir augmenter leurs tarifs pour leurs clients.

Au départ, pour compenser la hausse du mégawattheure, le gouvernement devait permettre aux fournisseurs alternatifs d'acheter davantage d'énergie nucléaire en relevant le plafond. "Il faut absolument sauver le soldat EDF".

"Les arbitrages sont encore en cours", assure l'entourage d'Élisabeth Borne, la ministre de la Transition écologique. "Le problème, c'est que cette nouvelle augmentation surviendra après déjà deux augmentations successives en 2019".

La dette nette d'EDF s'élève à 37 milliards d'euros. Une première de 5,9 % au mois de juin.

Cette décision entraînerait une hausse d'environ 60 € pour ceux qui se chauffent à l'électricité et sinon à environ 30 euros pour les autres. Et une autre encore de 1,23 % au mois d'août.

La facture a ainsi déjà grimpé de 180 euros en moyenne sur un an pour un ménage se chauffant à l'électricité, et de 90 euros pour les autres.

Dernières nouvelles