Destitution de Trump : L'émissaire américain pour l'Ukraine a démissionné

Démission de l'émissaire US pour l'Ukraine cité dans le scandale impliquant Trump                AFP 2019 AUDE VANLATHEM  BELGA

Démission de l'émissaire US pour l'Ukraine cité dans le scandale impliquant Trump AFP 2019 AUDE VANLATHEM BELGA

L'un d'eux, Kurt Volker, l'envoyé spécial des États-Unis pour l'Ukraine, a démissionné vendredi.

Le secrétaire d'État américain Mike Pompeo a accusé mardi les élus démocrates du Congrès, qui ont lancé une procédure de destitution du président Donald Trump, de " tentatives d'intimider " les diplomates qu'ils veulent interroger.

Cette source, qui a requis l'anonymat, a confirmé la démission, d'abord révélée par le journal étudiant de l'université de l'Arizona, où Volker dirige un institut.

Les démocrates reprochent à Donald Trump d'avoir demandé à son homologue ukrainien Volodymyr Zelensky, lors d'un appel téléphonique du 25 juillet 2019, de l'aider à rassembler des informations compromettantes sur son rival Joe Biden, candidat démocrate à la présidentielle qui fait partie des favoris pour l'affronter dans les urnes.

Les quatre autres sont l'ancienne ambassadrice des États-Unis à Kiev Marie Yovanovitch, le secrétaire d'État adjoint chargé des Affaires européennes George Kent, l'ambassadeur auprès de l'Union européenne Gordon Sondland et un conseiller de M. Pompeo au département d'État, Ulrich Brechbuhl. L 'homme avait en effet quitté la diplomatie pour devenir consultant et avait été nommé en 2012 directeur exécutif de l'Institut McCain de l'Université de l'Etat de l'Arizona.

Dernières nouvelles