France : derniers adieux à Jacques Chirac sur ses terres en Corrèze

Ces folies de Jacques Chirac pour sa maîtresse Jacqueline Chabridon

Jacques Chirac : les énormes cadeaux qu'il faisait à sa maîtresse Jacqueline Chabridon

"Je ne peux dire que merci au nom de mon père et de ma maman qui est avec nous depuis Paris", a déclaré sa fille, Claude Chirac, accompagnée de son mari mais sans la veuve de l'ancien président, Bernadette Chirac, affaiblie. Un dernier hommage en Corrèze, sa terre d'attache, est rendu, ce samedi, à l'ancien président de la République, mort le jeudi 26 septembre dernier, à 86 ans.

Dans le cadre d'une journée du souvenir et de l'amitié, une foule de Corréziens a rendu un dernier hommage à Jacques Chirac en présence de sa famille, à Sainte-Féréole, village de jeunesse de l'ex-président, puis au musée Jacques-Chirac de Sarran.

Jacques Chirac aimait les femmes, et a été infidèle à sa femme Bernadette durant tout leur mariage.

Ce fut un moment fort pour le clan Chirac.

Le maire de Sainte-Féréole, Henri Soulier, a fait savoir que la place Pierre-Chaumeil porterait désormais le nom de Jacques Chirac, en accord avec la famille. Son homologue de Sarran, Michel Poincheval, a lui soumis l'idée d'une étape du tour de France dans sa commune, le 10 juillet, pour "assumer l'héritage". Pendant l'hommage rendu par les habitants à son grand-père, Martin Chirac l'a confirmé:

Il regardait beaucoup ce qui s'y passait et comment ça fonctionnait en Corrèze au jour le jour et il avait des amis de Corrèze qui venaient le voir et il y avait vraiment un attachement et des connexions, ça croyez-moi, c'est resté.
Elle a également partagé sa "douleur pour sa mère Bernadette et sa soeur Claude Chirac, dans la peine depuis très longtemps".

La fille du défunt dirigeant Claude Chirac et son époux Frédéric Salat-Baroux sont arrivés à Sainte-Féréole, près de Brive, berceau de la famille Chirac.

Dernières nouvelles