" "Des journalistes de " Quotidien " agressés lors de la manifestation anti-PMA

Les images ont été diffusées lundi soir et montrent la violence de l'attaque contre une équipe de journalistes de l'émission

VIDEO. Des journalistes de "Quotidien" agressés par des militants d'extrême droite pendant la manifestation...

Les équipes de l'émission "Quotidien" ont été agressées par des militants d'extrême droite, dimanche 6 octobre, lors du défilé organisé contre l'extension de la procréation médicalement assistée (PMA) à toutes les femmes, votée par l'Assemblée nationale fin septembre dans le cadre du projet de loi bioéthique.

Sur les images, ont peut y voir un homme vêtu d'un gilet jaune, visage découvert, empêcher une journaliste de Quotidien d'aller interroger des participants à la mobilisation.

Sur cette séquence, on distingue deux figures bien connues de l'extrême droite: Yvan Benedetti, président du groupuscule l'Oeuvre française (dissout après la mort du jeune militant antifasciste Clément Méric) et Hervé Ryssen, ancien du FN et du Groupe union défense (GUD).

Les deux principaux protagonistes de la vidéo ne sont pas des inconnus. "Ils ont agressé notre équipe", a expliqué, lundi soir, la journaliste Salhia Brakhlia sur le plateau de "Quotidien". L'un tente d'intimider une journaliste pour l'empêcher d'interroger des manifestants, tandis qu'un autre pose sa main sur la caméra d'un reporter pour la secouer et le dissuader de filmer la scène.

L'un des organisateurs de la manifestation de dimanche est revenu, auprès du HuffPost, sur les circonstances de l'agression - qu'il " condamne sans la moindre ambiguïté. Un fait qui pourrait expliquer, selon lui, la passivité des personnes se trouvant sur les lieux.

Dernières nouvelles