Nobel 2019 : les lauréats du prix de physiologie ou médecine

L’ancien Premier ministre Edouard Balladur au centre de l’affaire

L’ancien Premier ministre Edouard Balladur au centre de l’affaire

Rappelons que le prix Nobel de Médecine est le premier des prix Nobel décernés chaque année.

Kaelin Jr., de l'université Harvard, et Gregg L. Semenza, de l'université Johns Hopkins, partagent le prix de cette année avec leur collègue britannique, Peter J. Ratcliffe, de l'Institut Francis Crick de Londres. De même, ils recevront, le 10 décembre prochain, une médaille en or.

L'oxygène est évidemment central dans la vie, et il est donc la clé de nombreuses maladies humaines, comme l'anémie (quand le corps ne produit pas assez de globules rouges, qui transportent l'oxygène dans les organes), les maladies cardiovasculaires, ou les cancers dont les tumeurs consomment des quantités massives d'oxygène.

Les caprices d'O2: le prix de médecine a ouvert lundi la saison Nobel en consacrant deux Américains et un Britannique auteurs de découvertes sur l'adaptation des cellules au manque d'oxygène, qui ouvrent des perspectives prometteuses dans le traitement du cancer et de l'anémie. "Ce sont les travaux de ces chercheurs qui ont permis de le comprendre", explique à l'AFP Olivier Hermine, médecin et chercheur à l'Institut Necker enfants malades (CNRS/Université Paris Descartes/Inserm).

Le but est de développer des médicaments qui activent ou inhibent ces mécanismes, en fonction de l'objectif. Dont la croissance dépend de l'apport en oxygène du sang.

Kaelin a identifié un autre gène, le VHL, présent chez les patients atteints d'un trouble génétique qui les expose à un risque beaucoup plus élevé de certains cancers.

"On s'est rendu compte dans les années 80 qu'au niveau des reins, l'organisme fabrique une hormone appelée EPO. Et à permettre une prolifération efficace des cellules cancéreuses", explique le jury du prix Nobel. Les prix récompensant des réalisations dans les domaines de la science, de la paix et de la littérature sont attribués depuis 1901 et ont été créés à l'initiative de l'inventeur de dynamite et homme d'affaires Alfred Nobel.

Les noms des lauréats du Prix Nobel dans la catégorie "physiologie ou médecine" ont été annoncés ce lundi 7 octobre à Stockholm, en Suède.

Dernières nouvelles