Greta Thunberg favorite pour le prix Nobel de la paix?

La médecine ouvre les Nobel avant la littérature et le prestigieux pris de la paix

Une vue générale du musée Alfred Nobel à Stockholm le 4 octobre 2019.- Jonathan NACKSTRAND

Voilà pourquoi il y aura deux lauréats cette année. La semaine des lauréats se refermera lundi après l'attribution du prix Nobel de la paix vendredi et celui de l'économie lundi.

Après l'intervention du roi, des démissions en chaîne, une réforme des statuts et de violentes invectives par journaux interposés, les gardiens du temps aspirent à ne plus désormais parler que de prose et de vers.

Ils ne sont pas mieux informés que les preneurs aux livres, qui misent sur l'écrivaine guadeloupéenne Maryse Condé, le Kényan Ngugi Wa Thiong'o et la poétesse canadienne Anne Carson.

L'Académie suédoise attribuera deux prix Nobel de littérature ce jeudi, l'un pour l'édition 2018 et l'autre pour 2019.

Chez les hommes, sont avancés les noms du poète et romancier roumain Mircea Cartarescu, du Japonais Haruki Murakami, du Français Milan Kundera. Et "absolument pas quelqu'un pouvant provoquer une controverse politique", prédit-il. Un rituel immuable, que ce professeur de théorie littéraire, qui n'était pas membre de l'institution il y a encore un an, effectue pour la première fois. Elle compte à ce jour 15 lauréats. Et c'est par un Français qu'est venu le scandale, en novembre 2017, lorsque 18 femmes (autant que d'académiciens) témoignant dans le grand quotidien Dagens Nyheter ont accusé de harcèlement, d'agression sexuelle et de viol une personnalité du monde culturel stockholmois.

Le scandale a été si retentissant qu'après la chute de Jean-Claude Arnault, condamné en appel en décembre dernier à deux ans et demi de prison ferme pour deux viols commis en 2011, six membres sur dix-huit du comité dédié au Nobel ont démissionné de l'Académie.

L'Académie suédoise, créée en 1786 sur le modèle de son aînée française, a été réduite en cendres par l'opprobre, les batailles d'influence et les pamphlets de gazette échangés comme des soufflets entre hussards de la vieille garde et dragons de la relève. Selon le nouveau secrétaire perpétuel de l'Académie suédoise "son œuvre influente qui a exploré avec ingéniosité linguistique la périphérie et la spécificité de l'expérience humaine".

Dernières nouvelles