"L'Homme de Vitruve" ne sera pas exposé au Louvre

C'est aussi, avec la Joconde, l'une des œuvres les plus médiatisées de Léonard, si on prend comme critère (discutable) la quantité de ses usages commerciaux et de ses détournements.

Le dessin, très fragile, devait rejoindre le Louvre pour être présenté lors de l'exposition célébrant les 500 ans de la disparition de Léonard de Vinci, qui ouvrira ses portes le 24 octobre. Il se retrouve bloqué au Musée de l'Académie de Venise par un tribunal administrati de Vénétie qui remet en cause des années d'efforts diplomatiques entre la France et l'Italie.

Rome doit prêter cinq œuvres au Louvre, pour la rétrospective du 24 octobre.

Le nouveau gouvernement italien, arrivé au pouvoir le 5 septembre, a cependant accepté de prêter plusieurs importantes œuvres de Léonard de Vinci à la France en signe de bonne volonté, et ce après plusieurs mois de dispute entre les deux pays sur diverses questions culturelles, politiques et économiques.

En retour, des peintures et dessins de Raphaël seront prêtés à l'Italie pour l'exposition qui lui sera consacrée au musée du Quirinal à Rome en mars prochain.

Dans un communiqué, le ministère italien de la Culture a jugé "incompréhensible" la suspension du prêt décidée le tribunal administratif. D'après Italia Nostra, qui entend défendre le patrimoine italien, ce prêt constituerait une violation du code des Biens culturels.

Dernières nouvelles