PHOTOS & VIDÉOS | Typhon Hagibis au Japon: un mort et alerte pluie maximale

Le pilote finlandais Valtteri Bottas au Grand Prix du Japon le 11 octobre 2019 à Suzuka

GP du Japon : Les qualifications reportées à dimanche à cause du typhon Hagibis

En effet, ce vendredi, les organisateurs du Grand Prix de Formule 1 du Japon ont annoncé, via un communiqué, le report des qualifications de samedi à dimanche: "En raison de l'impact prévu du typhon Hagibis, Mobilityland (ndlr: qui détient le circuit) et la Fédération japonaise de l'automobile (JAF) ont décidé d'annuler toutes les activités prévues pour le samedi 12 octobre". Il a atteint la capitale japonaise vers 21H00 heure locale, accompagné de rafales de vent allant jusqu'à près de 200 km/h, selon l'agence météorologique japonaise JMA. Mais des heures avant qu'il n'atteigne les côtes, ses franges ont fait une victime dans la région de Chiba à l'est de Tokyo, déjà meurtrie par un typhon le mois dernier. "Un homme de 49 ans a été retrouvé dans une camionnette renversée". Ce matin, l'information d'un premier décès est parvenue (lire ci-dessous) et le typhon poursuit sa progression. Il est aussi d'une étendue particulièrement grande et devrait générer "des vents brutaux et une mer violente" dans de larges parties du pays, précise la JMA.

L'agence prévoyait 50 cm de pluie sur l'agglomération de Tokyo en 24 heures jusqu'à dimanche à la mi-journée, et plus encore dans le centre du pays. D'autres clouaient des planches devant leurs fenêtres.

Les magasins sont assaillis par des Japonais venus faire des provisions.

Hagibis n'a pas encore déchaîné sa fureur mais, déjà, le typhon qui s'apprête à frapper le Japon a imposé ses premiers verdicts.

Hagibis risquait aussi de compromettre la rencontre entre l'Ecosse et le Japon dimanche, décisive pour l'Ecosse.

Des commerces, usines et des lignes de transports publics ont été fermés par précaution. Samedi matin, l'organisation a de nouveau appelé les supporters à rester à l'abri chez eux en attendant sa décision.

Actuellement, le réseau de train à grande vitesse Shinkansen, l'équivalent du TGV en France, est touché. Plus de 36 000 maisons y avaient été endommagées ou détruites et de très nombreux foyers avaient été privés d'électricité pendant plusieurs semaines.

Dernières nouvelles