Un élu s'en prend à une femme voilée, vive polémique en France

Le RN s'insurge contre la présence d'une femme voilée à un Conseil régional lors d'une visite scolaire

Voir les

La diffusion de la vidéo, que Saphirnews choisit de ne pas relayer, a suscité une avalanche de réactions pour la plupart indignées. Marie-Guite Dufay a également annoncé effectuer un signalement des propos tenus par Julien Odoul auprès du procureur de la République, "dont ceux portant sur la contestation de la présence de la jeune mère de famille".

L'amalgame est manifeste et il choque.

"Finalement, la meilleure réponse apportée à l'élu RN est sans doute celle de cet élu, qui au moment où Julien Odoul invoque, pour défendre sa requête, " la France des Lumières " lui rétorque " toi t'en es pas une de lumière ". "Je leur renouvelle toute ma solidarité au nom de la Région Bourgogne-Franche-Comté", a rapidement fait savoir Marie-Guite Dufay via Twitter.

Ces mots de soutien, bienvenus, ont été suivis d'un communiqué. Mais que dit exactement la loi sur cette question? "Par ailleurs, je me réserve le droit de porter plainte" détaille-t-elle. Elle a finalement précisé que cette visite aurait lieu sans presse, sans élus et dans le cadre privé loin de "tout esprit polémique".

"J'apporterai la bienveillance de l'institution régionale à ces personnes adultes et mineures, actrices malgré elles, de cette tourmente qui prend un caractère national". Les élus du RN ont ensuite quitté la salle, avant de dénoncer dans un communiqué publié sur leur compte Facebook une "provocation islamiste". Dans la foulée, l'une, d'extrême droite, croise la femme voilée et lui lance: "Vous êtes soumise, vous allez voir, quand les Russes vont arriver, vous allez dégager!". Julien Odoul et ses partisans ont souhaité l'exclusion de cette femme; c'est plutôt la solidarité autour d'elle qui a primé.

Dernières nouvelles