" "Premiers cas " autochtones " du virus Zika signalés en France — Moustiques

Illustration

Illustration

Suite à un second cas de transmission locale de zika et à l'augmentation des cas autochtones de dengue en France métropolitaine, les autorités de santé recommandent la plus grande vigilance.

Il s'agit des deux seuls cas de virus autochtone observés en France métropolitaine, selon l'ARS, qui ajoute que les deux personnes sont guéries.

Les personnes contaminées ont été guéris, mais les signalements ont mené le ministère de la Santé français à activer le niveau trois du plan de lutte des maladies transmises par les moustiques-tigres.

"On est face au cas de deux personnes qui n'ont pas voyagé et qui ont été infectées localement par un moustique". "On avait déjà eu des cas de dengue, de chikungunya autochtones, mais c'est la première fois pour zika", précise la spécialiste. Le zika et la dengue se transmettent indirectement d'un individu à un autre, par une piqûre de moustique-tigre.

Chez les femmes enceintes, le virus Zika peut être transmis au fœtus et provoquer dans un faible pourcentage de cas, des complications chez le fœtus (microcéphalie notamment).

L'ARS a en outre rappelé les gestes simples à mettre en place pour se protéger d'une infection par le virus Zika et limiter sa progression. Le virus Zika est transmis par l'intermédiaire d'une piqûre de moustique tigre (du genre Aedes), à condition que celui-ci soit porteur du virus. En attendant, elle rappelle les conseils habituels contre ces insectes: "Des vêtements couvrants et pas d'activité en extérieur lors des pics de présence des moustiques", ajoute Anna-Bella Failloux.

Dernières nouvelles