Le report reporté — Brexit

Brexit Johnson et Corbyn se rencontrent mais ne s’accordent pas

Le report reporté — Brexit

Le Premier ministre britannique Boris Johnson a appelé jeudi à la tenue d'élections législatives anticipées le 12 décembre, ce qui a impacté le cours de la devise.

La décision sera formalisée dans la journée de lundi par les dirigeants des 27 par une procédure écrite. Si le Parlement "veut plus de temps pour étudier" l'accord de Brexit qu'il a conclu avec Bruxelles, " [les députés] peuvent l'avoir mais ils doivent approuver des élections générales le 12 décembre ", a lâché Bojo. Il a besoin pour cela d'une majorité des deux tiers des députés et donc du soutien de l'opposition travailliste.

" Il est temps pour Jeremy Corbyn de se comporter comme un homme ", a déclaré sur Sky News le dirigeant conservateur.

"Bien sûr, le 31 octobre est toujours possible - nous pourrions partir le 31 octobre".

Il s'agit du troisième report de la date du Brexit, plus de trois ans après la décision des Britanniques, consultés par référendum, de voter à 52% pour quitter l'Union européenne. Entre les deux parties, "les discussions sont constructives mais il reste beaucoup de travail à faire", soufflait ce lundi un porte-parole de Downing Street, cité par l'AFP.

Un diplomate français a déclaré que le 27 convenu d'accorder un délai en principe et, contrairement à avant, de le faire sans avoir à convoquer un sommet d'urgence de l'UEdirigeants signe de la façon dont l'UE alimenté est avec la saga Brexit.

"Cette extension exclut toute réouverture de l'accord de retrait", leprojet de décision a également dit, en rappelant la Grande-Bretagne, il resterait plein, payerEtat membre jusqu'à ce qu'il quitte et ne doit pas chercher à bloquer l'UE crucialeles décisions.

Pendant que la majorité et l'opposition britanniques se déchirent sur la date d'éventuelles élections, l'avenir immédiat du Brexit se joue sur le continent, et en particulier entre Berlin, favorable à un report de trois mois jusqu'au 31 janvier 2020, et Paris, qui prône au contraire un délai "technique" plus court le temps de ratifier l'accord.

" C'est une chose de dire on aimerait faire peut-être des élections, c'est autre chose de dire elles sont organisées", avait souligné jeudi la secrétaire d'Etat française aux Affaires européennes Amélie de Montchalin.

Son prédécesseur, Theresa May, a démissionné après son parlement a vaincu Brexittraiter deux fois, forçant deux retards à partir d'une date initiale du 29 Mars.

Si les députés britanniques ont approuvé sur le principe l'accord de Brexit de Boris Johnson, ils ont en revanche rejeté le calendrier à marche forcée qu'il voulait leur imposer, réduisant ainsi à néant ses espoirs de réaliser sa promesse d'un Brexit au 31 octobre.

Ce dernier a alors annoncé qu'il suspendait l'examen de l'accord par le Parlement jusqu'à ce que l'UE prenne une décision sur un report de la date du divorce -un report auquel il est personnellement opposé.

Les derniers sondages donnent aux conservateurs dix points d'avance sur les travaillistes (35% contre 25%) en cas de législatives anticipées.

Dernières nouvelles