Google entre sur le marché des objets connectés en rachetant Fitbit

Google annonce le rachat de Fitbit leader des objets fitness connectés pour 2,1 milliards de dollars

Google rachète Fitbit et promet de créer ses propres montres Wear OS

Cette transaction, qui valorise Fitbit à hauteur de 2,1 milliards de dollars, on la sentait poindre à l'horizon depuis quelques jours.

Au fil des ans, Google a fait des progrès avec ses partenaires autour de Wear OS et Google Fit, mais nous voyons une opportunité d'investir encore plus dans Wear OS ainsi que d'introduire des produits wearable Made by Google sur le marché. Google adopte la stratégie que l'on a pu voir avec les smartphones Pixel et les produits Nest, c'est-à-dire la conception de ses propres montres intelligentes et bracelets connectés (Made by Google). "Grâce aux ressources de Google et à sa plateforme mondiale, Fitbit va pouvoir accélérer l'innovation dans le domaine des objets connectés, faire de plus grandes économies d'échelle et rendre les outils de santé encore plus accessibles à tous", a réagi le co-fondateur et directeur général de Fitbit James Park. La firme à la pomme a lancé en septembre la cinquième génération de ce produit.

Le géant californien a par ailleurs cherché à rassurer sur l'épineuse question de la protection des données, alors que plusieurs poids lourds technologiques font face à de vives critiques à ce sujet. "Et nous donnerons aux utilisateurs de Fitbit le choix de vérifier, déplacer ou supprimer leurs données", a-t-il assuré.

À Wall Street, le titre de Fitbit décollait de plus de 16% peu après l'ouverture de la Bourse de New York.

Alphabet, la maison-mère de Google, annonce un gros coup ce 1er novembre: l'acquisition de Fitbit!

" En achetant Fitbit, Google acquiert des clients et des données".

Dernières nouvelles