Lubrizol: "Pas de défaillance" des services de l'Etat, affirme Macron

Lubrizol. Échange tendu, sifflets : Macron bousculé à Rouen

Incendie de Lubrizol: Macron hué à Rouen par des manifestants qui réclament sa démission (vidéos)

Un mois après l'incendie de l'usine chimique de Lubrizol, Emmanuel Macron est arrivé mercredi en fin d'après-midi à Rouen, où il a été accueilli par le maire de la ville Yvon Robert, a constaté l'AFP. Suivez en direct l'émission et posez vos questions sur la page Facebook de Paris-Normanide.

Comme il s'y était engagé, le chef de l'État est venu mercredi soir à Rouen, pour apporter "un message de soutien et de considération" aux Rouennais après l'incendie du 26 septembre dans l'usine chimique Lubrizol et le site voisin de Normandie Logistique. Ils racontent leur journée, mais surtout l'après-Lubrizol, au lendemain de la visite surprise d'Emmanuel Macron dans la capitale seinomarine. Ecartant une "défaillance des services de l'Etat" dans la gestion de la crise, Emmanuel Macron a assuré "toutes les mesures, toutes les enquêtes qui devaient être faites ont été conduites", selon les propos cités par RTL.

Lors de son déplacement, Emmanuel Macron a par ailleurs exprimé le souhait que des "événements internationaux", sans préciser lesquels, puissent être organisés à Rouen dans les semaines ou les mois à venir.

Le président de la République discutait avec quelques habitants alors que des sifflets et des "Macron, démission" se faisait entendre sur la place de l'hôtel de ville.

L'arrêté initial, en date du 21 juin 2017, autorisait la société Odièvre, filiale du groupe coopératif Cap Seine, à stocker jusqu'à 4.150 tonnes de pesticides à Vieux-Manoir, au nord-est de Rouen, sur un site classé Seveso seuil haut. ", a-t-elle scandé, accusant le président de " passer des lois par-derrière pour nous voler ". "Vous ne cherchez pas à dialoguer, vous êtes en colère", a-t-il ajouté, avant de lancer: " Elle fait un show, c'est dommage mais ça ne règle pas le sujet des gens ". "Et ça, ça nourrit forcément de l'inquiétude (.) Il ne faut pas que cette inquiétude, qui est tout à fait légitime, devienne de la défiance parce que de fausses informations circulent, parce qu'on se met à dire tout et son contraire".

Dernières nouvelles