Qui sera concerné par la dégressivité des allocations — Chômage des cadres

Le gros morceau de la réforme durcit les conditions d’indemnisation met un coup d’arrêt aux droits rechargeables et instaure la dégressivité des allocations pour les cadres

Assurance-chômage : voici les nouvelles règles d'indemnisation en vigueur à partir du 1er novembre

De même, la durée maximale d'allocation ne change pas. Pour les Français qui touchent entre 745 Et 1007 € par mois, le tarif dépendra de l'âge: 8 € par mois pour les moins de 29 ans, 14 € par mois pour les 30/49 ans, 21 € par mois pour les 50/59 ans, 25 € par mois pour les 60/69 ans et 30 € par mois pour les plus de 70 ans.

Les bénéficiaires de l'aide au paiement d'une complémentaire santé (ACS) pourront dorénavant avoir droit, sous certaines conditions, à la couverture maladie universelle complémentaire (CMU-c).

Six mois de travail requis pour ouvrir des droits, dégressivité pour les hauts revenus au bout de six mois, des droits pour les démissionnaires et indépendants... Deuxième tour de vis, des règles plus strictes pour recharger ses droits quand on reprend un travail après la fin de sa période d'indemnisation. Il faudra avoir travaillé 6 mois pour bénéficier du rechargement de ses droits.

Pour ouvrir droit à indemnisation, il faudra désormais avoir travaillé 6 mois sur les 24 derniers mois (période de référence), quand aujourd'hui ce sont 4 mois sur les 28 derniers mois. Un courrier d'information en ce sens a été adressé aux allocataires concernés. Selon les chiffres de l'UNEDIC, 1,2 million de personnes seront concernées, quand le ministère du Travail estime que ce seront 600 000 personnes. Plusieurs critères devront être respectés pour le dossier: description des perspectives d'emploi, étude de marché, prévisions financières etc. Au plus tard six mois après le début du versement de l'allocation, Pôle emploi contrôlera le bon déroulé du projet. Elle introduit le principe de dégressivité des allocations chômage.

Les salariés qui avaient un revenu supérieur à 4 500 euros brut par mois (soit environ 3 500 euros net) verront leur indemnisation réduite de 30% à partir du 7e mois, avec un minimum à 2 261 euros net mensuels. Le plafond d'indemnisation quant à lui reste le même, à 6615 euros net. C'est la neuvième hausse du prix du tabac depuis l'arrivée au pouvoir d'Emmanuel Macron.

D'abord, il ne sera possible de démissionner que tous les cinq ans. Avant de poser sa démission, le salarié devra demander un conseil en évolution professionnelle (CEP) et ensuite adresser à une commission paritaire (syndicats/patronat) une demande d'attestation "du caractère réel et sérieux" de son projet. Impossible de le savoir pour l'heure.

Selon le gouvernement, la mesure pourra bénéficier à 200 000 personnes supplémentaires.

Les travailleurs indépendants pourront toucher sous certaines conditions (notamment des revenus antérieurs d'au moins 10 000 € par an sur les deux années précédentes) une indemnisation de 800 € par mois pendant six mois. Si vous avez perdu votre emploi ces derniers jours, vous restez donc sous les anciennes règles. La réforme s'appliquera seulement aux nouvelles ouvertures de droit.

Ouverture de droits retardée, baisse de l'allocation pour certains, durée de droits plus courte pour d'autres. Laurent Berger, secrétaire général de la CFDT, s'insurgeait à Libération en juillet dernier: "on va passer d'un système d'indemnisation à un système d'accroissement de la pauvreté".

Dernières nouvelles