Leonardo Jardim : " L'arbitre a voulu donner la victoire à Saint-Étienne "

ASSE: Puel c'est dieu un Vert craque pour son coach

Saint-Etienne s'impose contre Monaco avec une nouvelle polémique VAR • Les Prolongations

Saint-Etienne s'impose 1 but à 0 et stoppe l'embellie de Monaco, vainqueur de cinq de ses six derniers matchs. Et puis il y a Leonardo Jardim, qui s'est fendu de deux sorties pour le moins tranchantes en direction de Jérôme Brisard et de ses assistants du soir.

"Comment est-ce possible de valider le but sur la transition de Saint-Étienne?"

C'est seulement la deuxième victoire à domicile de la saison pour les Stéphanois, toujours invaincus depuis la prise de fonction de leur nouvel entraîneur Claude Puel, le 4 octobre, avec trois victoires et deux nuls dont un en Ligue Europa, compétition qu'ils vont retrouver jeudi en Ukraine contre Olexandriya. La première salve était pour le micro de Laurent Paganelli sur Canal+, à coups de " but illégal pour l'adversaire " et de " qui a donné la victoire? "Bien sûr que c'est l'arbitre qui a fait la différence, je n'ai aucun doute là-dessus", a-t-il accusé". Cela a le mérite d'être clair.

" C'était un match très équilibré". Après il s'est passé ce que tout le monde a vu. Chacun se fera son avis, mais siffler faute sur l'action du but n'aurait pas paru scandaleux... ", poursuit-il. Dans la foulée de sa diatribe contre l'arbitrage, le natif de Barcelona au Venezuela est revenu aussi sur la semaine passée à Nantes et sur le temps additionnel insuffisant selon lui". Je ne comprends pas, je suis déçu parce que je suis professionnel et j'aime que les pros du football soient respectés. Une chose est certaine, ces paroles pourraient ne pas rester impunies.

Dernières nouvelles