"Nintendo Switch : "l’UFC Que Choisir s’attaque à " l’obsolescence programmée " des Joy-Con

Ce mardi, l'association de défense des consommateurs UFC Que Choisir a annoncé mettre en demeure Nintendo de proposer une réparation gratuite des Joy-Con.

Pour ceux qui ont eu la chance d'y échapper, rappelons que les troubles du Joy-Con Drift (mouvement fantôme du Joy-Con) se manifestent par un comportement irrégulier du stick analogique gauche, lequel pense recevoir un signal alors qu'il est en position neutre, provoquant ainsi des manipulations indésirables dans le jeu (le personnage qui se déplace, la plupart du temps). Mais, sur la base de remontées concordantes, l'UFC-Que Choisir se doit d'informer les consommateurs que les manettes "Joy-Cons " souffrent de défauts de fonctionnement récurrents. Plusieurs témoignages ont porté à notre attention une grosse défaillance du joystick directionnel. En cas de couverture de la garantie, jusqu'à deux ans après l'achat, le constructeur répare gratuitement les manettes (ou les remplace).

Le phénomène a été baptisé Joy-Con Drift, et est loin d'être isolé, atteignant à priori même les nouvelles Nintendo Switch Lite, pourtant disponibles depuis seulement quelques semaines: sachant que les joysticks sont incrustés dans la console, le souci risque d'être bien plus difficile à corriger.

- Se faire renvoyer sa manette défectueuse moyennant 15 €. A défaut, elle attaquera la marque en justice. Reste désormais à attendre une réaction de Nintendo, face à un défaut technique et une colère de la communauté qui ne cessent de se propager.

L'UFC-Que Choisir met donc en demeure Nintendo de réparer gratuitement les Joy-Con.

L'UFC-Que Choisir considère que ces pratiques, visant à réduire délibérément la durée de vie du produit pour en augmenter le taux de remplacement, relèvent de l'obsolescence programmée. Elle lance aussi un appel à témoignages sur son site.

Dernières nouvelles