Ryanair : entouré après ses semestriels Cercle Finance • 04/11/2019 à 13:25

Le bénéfice net de Ryanair a atteint 1,15 milliard d'euros au cours de la période qui s'étend d'avril à septembre

Ryanair au S1 : bénéfice stable et prudence pour la suite

Mieux que l'augmentation des revenus, c'est la stabilité de son bénéficie net à 1,15 milliard d'euros qui démontrent une fois de plus la solidité de la compagnie, un résultat supérieur aux attentes.

Le groupe aérien irlandais Ryanair a vu son bénéfice net rester stable au premier semestre.

Ryanair met ce recul des prix des vols sur le compte d'une demande en baisse au Royaume-Uni, où les incertitudes économiques et politiques du Brexit peuvent entretenir la prudence des voyageurs, ainsi que d'une concurrence féroce en Allemagne et en Autriche, des marchés clé en Europe. Pour sa part, le chiffre d'affaires est ressorti à 5,39 milliards d'euros, en croissance de 11%, là où UBS anticipait 5,23 milliards deuros.

Quant à ses coûts, ils ont grimpé du fait notamment de hausses de salaires accordés à ses pilotes.

Les perspectives de Ryanair pour le reste de l'année restent " prudentes: Nous essayons d'éviter l'optimisme peu fiable de certains concurrents ". Ryanair cite aussi dans son communiqué les coûts liés à la maintenance (les anciens avions restant dans la flotte en raison des reports de livraison des Boeing 737 MAX), et la consolidation des coûts de Lauda.

Ces retards vont entraîner la fermeture de bases du transporteur, qui n'a pas donné plus de précision, faisant craindre la perte d'environ 900 emplois. Bien que les pertes de Lauda soient supérieures aux prévisions initiales, en raison de la surcapacité en Autriche et en Allemagne, le trafic sera plus important grâce à la disponibilité des contrats de location à bas prix d'Airbus A320. Ryanair précise continuer à travailler avec ses salariés et les syndicats pour "finaliser le processus".

Dernières nouvelles