Xerox songe à lancer une offre sur HP

Crédits HP

Crédits HP

HP, qui est issu de la scission de Hewlett-Packard - la première des grandes sociétés high-tech, née dans un garage dans ce qui allait devenir la Silicon Valley - a un chiffre d'affaire presque 6 fois plus élevé que Xerox pour une capitalisation boursière trois fois plus importante à 28 milliards de dollars contre 8 milliards environ.

Pour l'instant, et selon les sources citées par le Wall Street Journal, Xerox réfléchit au rachat d'HP mais rien ne dit que cette réflexion débouchera sur une offre.

Le titre de HP, qui fabrique des ordinateurs de bureau et portables ainsi que des imprimantes et des services aux entreprises, gagnait 11 % à Wall Street et Xerox 2,25 % vers 10 h 40. Cependant, Xerox n'a encore fait aucun commentaire à ce propos.

Du côté d'HP, on affirme ne commenter ni les rumeurs ni les spéculations.

HP, qui souffre notamment des activités en berne de sa division imprimantes, a dévoilé le mois dernier un plan de restructuration qui pourrait se concrétiser par la suppression de 7.000 à 9.000 emplois (jusqu'à 16% de ses effectifs dans le monde).

Le groupe japonais Fujifilm a annoncé mardi avoir renoncé à ses procédures judiciaires contre l'américain Xerox, qu'il accusait d'être responsable de l'échec de leur projet de fusion, et va lui racheter ses parts dans leurs coentreprises pour 2,3 milliards de dollars (presque autant en francs suisses). L'activisme des investisseurs a mis fin à un accord en 2018 qui aurait fusionné Xerox avec Fuji Xerox et donné le contrôle de Fujifilm, a rapporté Reuters. Une offre sur HP, écrit le journal américain, constituerait une "initiative audacieuse qui unirait deux étoiles pâlissantes du secteur des technologies".

Dernières nouvelles