Grève chez Lufthansa : 1300 vols supprimés jeudi et vendredi

La compagnie aérienne allemande a annoncé la suppression de 1300 vols entre jeudi et vendredi

Lufthansa annonce la suppression de 1300 vols jeudi et vendredi

Le personnel de cabine de la compagnie aérienne allemande Lufthansa est en grève depuis jeudi, ce qui a contraint la compagnie à annuler au total 1.300 vols sur deux jours, affectant 180.000 passagers. 700 vols ont été supprimés jeudi et 600 doivent l'être vendredi, a précisé Lufthansa dès mercredi. UFO est "à moitié mort", avait récemment jugé le quotidien allemand Tagesspiegel, tandis que, selon Handelsblatt, sa "situation financière est difficile".

Le mouvement de grève doit démarrer mercredi à 18h (heure de Montréal) et durer jusqu'à vendredi 18h (heure de Montréal). La compagnie envisage de déployer des avions plus gros sur les axes les plus touchés, notamment dans les aéroports de Francfort et Munich.

Un Airbus de la compagnie allemande Lufthansa.

Le syndicat a décidé d'enclencher ce mouvement social en raison "du refus persistant de Lufthansa de négocier " sur ses revendications tels la question des salaires ou le recours au travail précaire.

Jeudi, le patron Carsten Spohr a toutefois annoncé, dans un communiqué, qu'il était prêt à engager une médiation "dans l'intérêt de nos clients et employés". La grève ne concerne que la Lufthansa, et non pas les filiales du groupe que sont Swiss, Austrian Airlines, Eurowings et Brussels Airlines par exemple. Son action devant la justice pour empêcher la grève a néanmoins été rejetée ce mercredi par le tribunal du travail de Francfort.

UFO a lancé cette grève pour protester contre le refus de négocier opposé par la direction qui, elle-même, conteste la légitimité de ce syndicat à représenter les salariés.

"Nous avons décidé de reprendre les négociations" avec ces trois syndicats et "nous espérons que nous pourrons surmonter les problèmes juridiques" en se dirigeant vers une médiation, a indiqué M. Spohr lors d'une conférence de presse téléphonique.

UFO reste le syndicat majoritaire parmi les quelque 21.000 employés travaillant dans les cabines.

Lufthansa offre aussi à ses clients de réserver, sans délai et gratuitement, un vol avec une compagnie du groupe dans les dix prochains jours. Brussels Airlines, une autre de ses filiales, a de son côté indiqué jeudi que la faillite du voyagiste Thomas Cook aurait un impact négatif de 12 millions d'euros sur son bilan en 2019, ce qui devrait entraîner ses comptes dans le rouge, selon une porte-parole interrogée par l'AFP.

Dernières nouvelles