L'ambassadeur britannique présente ses condoléances aux familles des victimes — Camion charnier

Un officier de police surveille la zone aux alentours du camion de l’horreur le 23 octobre

Un officier de police surveille la zone aux alentours du camion de l’horreur le 23 octobre. AFP Ben Stansall

Les corps de 39 migrants - 31 hommes et huit femmes - avaient été découverts dans une zone industrielle de Grays, dans l'Essex, à une trentaine de kilomètres à l'est de Londres. Leurs familles ont été prévenues, a-t-elle précisé, refusant de faire de plus amples commentaires.

Dans un communiqué, l'ambassade du Vietnam a transmis ce jeudi sa "profonde tristesse concernant la mort de 39 Vietnamiens dans l'Essex le 23 octobre 2019". L'ambassade a transmis ses condoléances aux familles endeuillées et les a assurées de son soutien pour ramener les dépouilles de leurs proches au Vietnam.

Les autorités vietnamiennes travaillent dans l'urgence avec la partie britannique pour mettre en oeuvre des mesures de protection de leurs ressortissants et enquêter sur cette affaire, a indiqué le ministère.

Les 39 personnes retrouvées mortes à l'arrière d'un camion dans l'Essex, au Royaume-Uni, ont été identifiées, a annoncé la police britannique, qui a publié leurs noms ce 8 novembre.

"Il restait de la plus haute importance pour nous de veiller à ce que les proches parents d'une personne soient informés et à ce qu'ils disposent d'un peu de temps pour assimiler cette nouvelle tragique avant que nous puissions confirmer publiquement l'identité de leur être cher".

La découverte du camion avait provoqué une forte émotion et mis en lumière les voies migratoires clandestines très organisées entre le Vietnam et l'Europe. Le conteneur était arrivé par ferry au port de Purfleet, sur la Tamise, en provenance de Zeebrugge, en Belgique.

Dernières nouvelles