"Terminator" condamné à 30 ans de prison

RDCongo  Rwanda Bosco Ntaganda condamné à 30 ans de prison par la CPI

CPI : une grande victoire pour Fatou Bensouda et son équipe

La Cour pénale internationale (CPI) a condamné l'ancien chef de guerre congolais Bosco Ntaganda surnommé Terminator à 30 ans de prison pour crimes de guerre et crimes contre l'humanité. Il s'agit de la peine la plus lourde jamais prononcée par la juridiction basée à La Haye. Des crimes qualifiés de crimes contre l'humanité et de crimes de guerre et commis sous ses ordres.

Les juges lui ont imposé la peine maximale autorisée par la CPI en dehors de la peine de prison à perpétuité, réservée aux infractions les plus graves.

Un porte-parole de la CPI a confirmé qu'il s'agissait de la peine la plus lourde jamais prononcée par la juridiction, créé en 2002 pour juger les pires atrocités commises dans le monde.

La chambre de première instance 6 de la Cour Pénale Internationale précise par ailleurs que le temps que ce dernier a déjà passé en détention (du 22 mars 2013 au 7 novembre 2019) sera déduit de la peine.

Il a notamment écopé de peines de 30 ans pour persécution ainsi que meurtre et tentative de meurtre, les juges l'ayant reconnu coupable d'avoir exécuté un prêtre de ses propres mains.

Il avait été condamné en juillet pour 13 chefs d'accusation incluant viol, esclavage sexuel et massacres sur des civils dans l'est de la RDC. Il aurait également coordonné la logistique et fourni les armes à ses troupes. Aucune circonstance atténuante n'a été retenue par les juges de la Cpi.

Dernières nouvelles