Scène d'hystérie collective chez Ikea pour la sortie d'une nouvelle collection — Insolite

La collection capsule d’IKEA a été lancée la semaine dernière dans de nombreux pays

La collection capsule d’IKEA a été lancée la semaine dernière dans de nombreux pays

Transformer des objets du quotidien en œuvre d'art.

Aucune vente n'a eu lieu en France, où Ikea a renoncé à commercialiser la collection de Virgil Abloh.

La mise en vente d'articles signés Virgil Abloh dans la matinée du jeudi 7 novembre a été accompagnée d'émeutes dans plusieurs magasins Ikea, la collection ayant été particulièrement attendue, relate Actu 17.

Une collection qui mixte les lignes minimalistes typiques de l'enseigne et s'imprègne de références artistiques et de déconstructions typiques du travail de Virgil Abloh. Quatorze produits, dont une chaise en hêtre massif (119 euros), une boîte à outils à 8,99 euros, un tapis-ticket de caisse trompe-l'œil (79,95 euros), un tableau rétroéclairé de "La Joconde" à 69,99 euros.

La sortie de la collection en Belgique, jeudi, a mené à des affrontements entre les clients.

En Belgique, des fans de celui qui dessine les collections homme de Louis Vuitton ont dormi devant les magasins de la chaîne suédoise pour être sûr d'obtenir un des articles de la collection Markerad, a repéré Capital. À Hognoul, près de Liège, quand les vigiles ont ouvert les portes à 10 heures, la foule s'est rué à l'intérieur du magasin.

Aux États-Unis, en Slovaquie, en Suisse ou au Royaume-Uni, une même frénésie a été constatée.

Dernières nouvelles