Les baskets et vêtements Nike désertent le géant Amazon

Nike arrête de vendre directement ses produits sur Amazon

Nike arrête de vendre directement ses produits sur Amazon

Alors que le géant Amazon semble gagner du terrain, en distribuant une gamme toujours plus large de produits, voilà que le non moins célèbre Nike annonce la fin de la vente directe de ses vêtements et baskets sur la plateforme américaine.

" Dans le cadre des efforts de Nike pour améliorer l'expérience des consommateurs via des relations directes et personnelles, nous avons décidé de mettre un terme à notre expérience pilote avec Amazon Retail ", a déclaré un responsable de Nike.

"Les ventes en ligne pèsent désormais 15 % du chiffre d'affaires de 39,1 milliards de dollars et devraient franchir le cap des 33 % rapidement".

A noter que dès le mois de janvier prochain, l'actuel PDG de Nike, Mark Parker, va laisser son fauteuil à John Donahoe, l'ancien patron du groupe eBay.

Depuis, la marque à la virgule a fait de la vente directe aux clients son moteur de croissance, que ce soit via des magasins propres (il va ouvrir un navire amiral de 4300 m2 sur les Champs-Élysées), sur le web ou via son appli. Le partenariat entre les deux marques aura duré seulement deux ans et demi.

S'il a longtemps résisté à l'ogre de l'ecommerce Amazon, l'ogre de l'équipement sportif Nike avait toutefois consenti, au début de l'été 2017, à vendre certains de ses produits sur la plateforme.

La contrefaçon pourrait aussi expliquer la décision de Nike. L'accord passé en 2017 entre les deux groupes prévoyait en effet que le géant du commerce en ligne bannisse les contrefaçons des produits Nike sur sa plateforme et n'accepte plus les ventes des articles du groupe par des intermédiaires. En tout cas, à Wall Street, le titre de Nike prenait 1,20% après son annonce tandis que celui d'Amazon reculait de 0,51%.

Dernières nouvelles