Actions FDJ : le cap du milliard d'euros franchi

Le siège de la Francaise des Jeux à Boulogne Billancourt, le 7 novembre 2019- ERIC PIERMONT

Le siège de la Francaise des Jeux à Boulogne Billancourt, le 7 novembre 2019- ERIC PIERMONT

"A l'heure où je vous parle, il y a pour un milliard d'euros de souscription des particuliers".

Paris souhaite notamment céder tout ou partie de ses 50,6% dans le gestionnaire d'aéroports ADP mais une demande de référendum visant à bloquer le projet est en cours et l'Etat ne prendra aucune décision avant la fin de la procédure, attendue après les municipales de mars prochain, a dit le ministre de l'Economie. "Les Français sont au rendez-vous, les souscripteurs sont au rendez-vous", s'est-il félicité.

Le prix définitif d'une introduction en bourse correspond en général aux indications données aux investisseurs lors des dernières étapes de l'opération. "Le ministre de l'Économie a assuré que " les petits souscripteurs (...) seront servis en priorité " car ce sont eux " qui ont fait l'effort le plus important " et " qui croient en cette opération ".

La fourchette initiale était fixée entre 16,50 et 19,90 euros.

"Cet argent va servir à financer soit des grandes entreprises comme La Française des Jeux, soit des PME et des TPE qui ont besoin de l'argent des Français", a souligné Bruno Le Maire. "Nous sommes en train d'enclencher un cercle vertueux sur l'épargne des Français ". La Française des Jeux doit entrer en bourse jeudi 21 novembre. "Concernant Engie, il a indiqué que " ça fait partie des possibilités ", ajoutant que " c'est plutôt dans quelques mois qu'avant la fin de l'année ".

Dernières nouvelles