L’explorateur Mike Horn en difficulté sur la banquise

L'explorateur Mike Horn en danger de mort sur la banquise arctique un plan d’urgence envisagé     Lionel Cironneau  AP  SIPA

L'explorateur Mike Horn en danger de mort sur la banquise arctique un plan d’urgence envisagé Lionel Cironneau AP SIPA

Elle poursuit en disant: "Son moral est au plus bas". Je ne l'ai jamais vu comme ça, dans un état de fatigue physique extrême. Le baroudeur télévisuel s'est lancé avec Børge Ousland, 57 ans, explorateur norvégien, dans une traversée de l'océan Arctique, skis de randonnée aux pieds avec un traîneau de quelque cent kilos à tirer sept à huit jours par heure. "La glace se brise et se déplace beaucoup plus vite qu'auparavant, ce qui est l'un des plus grands défis que nous avons dû relever jusqu'à présent".

Or, en raison de l'instabilité de la couche de glace sur laquelle ils progressent, due au réchauffement climatique, Mike Horn est tombé dans l'eau glacé. Un plan d'urgence pourrait être prochainement déclenché pour les secourir, lui et son compagnon de route.

Comme nous commençons à compter la nourriture, nous n'avons plus le luxe de nous reposer, à moins d'y être obligés. Il est en train de perdre la sensation de ses extrémités, c'est inquiétant. Mais selon Annika Horn, "les chances d'y parvenir sont minimes". De plus, à cette période de l'année, le soleil ne se lève plus, l'exploration se fait donc dans l'obscurité la plus totale. Il a même chuté dans l'eau "jusqu'au niveau du bassin" car la glace était trop mince, selon sa fille, qui ajoute: "Ses chaussures ont pris l'eau mais heureusement, celle-ci ne s'est pas infiltrée dans les vêtements".

L'aventurier sud-africain de 53 ans est en expédition depuis deux mois et demi et doit encore parcourir environ 500 km avec son acolyte pour rallier l'archipel de Svalbard, dans l'extrême nord de la Norvège, où son voilier doit l'attendre le mois prochain. Tandis que Mike Horn, lui, dresse le constat suivant: "Peu importe à quel point nous essayons de nous protéger contre le sel, la glace, le vent et le froid". Et les conditions climatiques deviennent de plus en plus extrêmes.

Dernières nouvelles