Des députés veulent en interdire les publicités — "Black Friday"

Les députés ont donné leur feu vert en commission à une interdiction des campagnes de promotions du

Les députés ont donné leur feu vert en commission à une interdiction des campagnes de promotions du"Black Friday

C'est un amendement particulier et présenté par la députée Delphine Batho (ministre de l'Écologie, du Développement durable et de l'Énergie en 2012) qui vise justement le Black Friday, pour "mettre fin à cette pratique commerciale qui contribue au gaspillage des ressources, glorifie la surconsommation et constitue au final une arnaque par une publicité trompeuse ". Cet amendement doit être examiné à partir du 9 décembre prochain et ne s'appliquera donc pas à ce vendredi.

Des marques surfent aussi sur la tendance pour contrecarrer le Black Friday. Ces dernières sont passives de deux ans d'emprisonnement et d'une amende de 300.000 euros ou plus.

Lundi sur BFM Business, la ministre de la Transition écologique Elisabeth Borne a mis en garde contre la " frénésie de consommation " liée au Black Friday et critiqué son impact négatif sur l'environnement.

Le Conseil du commerce de France (CdCF) " regrette (ces) déclarations (...) et tient à rappeler la liberté des commerçants d'organiser leurs promotions comme ils le souhaitent et la liberté des consommateurs d'effectuer leurs achats où et quand ils le souhaitent", a rétorqué mardi l'organisation représentative.

Le "black friday", pratique commercial venu des États-Unis, se tiendra vendredi 29 novembre.

Dernières nouvelles