La rougeole suspectée après la mort d’un bébé — Nouvelle-Aquitaine

Le bébé est décédé deux heures après son admission à l'hôpital

Le bébé est décédé deux heures après son admission à l'hôpital. DDM

Les résultats des analyses biologiques conduites après le décès d'un nourrisson de dix mois, mardi 26 novembre à l'hôpital Saint-Esprit d'Agen, ont écarté la piste de la rougeole comme origine de ce drame. Des investigations ont été lancées pour comprendre les causes exactes du décès. "Tout risque de contagion a été écarté".

Un cas de rougeole est suspecté dans le département du Lot-et-Garonne. Toutes les mesures curatives et préventives de rigueur avaient alors immédiatement été mises en place, selon l'Agence régionale de santé Nouvelle-Aquitaine.

L'enfant avait reçu un traitement dès son premier passage aux urgences. Les parents de l'enfant ont indiqué que le week-end s'était bien passé, sans autre symptôme.

Les parents et le bébé s'étaient déjà présentés trois jours auparavant dans le même l'hôpital, pour une suspicion de rougeole. Malheureusement, "malgré l'ensemble des soins mis en œuvre par les professionnels des urgences, de la pédiatrie et réanimation", le bébé est décédé. "Les professionnels du centre hospitalier ont organisé le rappel des patients à risque ayant été en contact avec l'enfant afin de mettre en place, si besoin, les traitements adaptés". C'est donc la fin des recherches de la cause de la mort, à moins que la justice n'en décide autrement.

Dernières nouvelles