L'action Alibaba flambe pour son entrée en Bourse à Hong Kong

Trade Representative Robert Lighthizer left and Treasury Secretary Steven Mnuchin walk on Pennsylvania Avenue back to the White House after meeting with

L’action d’Alibaba flambe pour son introduction en bourse à Hongkong

L'action a fini à 187,60 dollars de Hongkong pour un prix d'introduction de 176 dollars et un cours de clôture de l'ADS (American Depository Share) à New York de 190,45 dollars américains, ce qui correspond à une valeur de 186,3 dollars de Hongkong, chaque ADS valant huit actions de Hongkong.

Malgré l'accroissement des violences, Alibaba n'a pas voulu différer l'opération, qu'il a présentée comme un signe de confiance envers la grande place financière du sud de la Chine.

Présent sur le Hong Kong Stock Exchange avant le début des cotations, le directeur général Daniel Zhang a déclaré qu'Alibaba était "de retour à la maison ". Cette somme pourrait grimper jusqu'à 12,9 milliards de dollars (11,71 milliards d'euros) en cas d'exercice de l'option de surallocation dans les 30 jours suivant cette première cotation.

Le mastodonte chinois avait déjà réalisé en 2014 à Wall Street la plus grosse introduction en Bourse de tous les temps, en récoltant 25 milliards de dollars. L'opération est la plus importante de la bourse hongkongaise depuis 2010.

Pour les analystes, Alibaba pourrait aussi se servir de cette nouvelle base d'investisseurs à Hong Kong et en Chine pour atténuer les éventuelles conséquences sur son action cotée à New York de la guerre commerciale entre les Etats-Unis et la Chine. La place boursière a finalement modifié ses règles ces dernières années afin d'autoriser une entreprise à être cotée sur deux places différentes.

Les dirigeants chinois cherchent à encourager les géants de la tech à être cotés plus près de Pékin, après la perte d'Alibaba, mais aussi du géant de l'internet Baidu, au profit de Wall Street.

La prime observée mardi à Hong Kong par rapport au prix de l'action à New York est liée à l'appétit des investisseurs locaux pour une entreprise qu'ils connaissent bien, ont dit des intervenants de marché.

Les fonds levés à Hong Kong doivent l'aider à se développer à l'international: en 2036, l'objectif d'Alibaba est de totaliser 2 milliards de consommateurs au plan mondial.

Alors que Jack Ma, 55 ans, a pris sa retraite en septembre dernier, son groupe a plus que triplé son bénéfice net au dernier trimestre à 9,24 milliards d'euros, tandis que son chiffre d'affaires bondissait de 40% à 15,15 milliard d'euros.

Dernières nouvelles